Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF @@113110@@
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Nutrition clinique et métabolisme
Vol 24, N° S1  - décembre 2010
p. 22
Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005277
Communications orales

O003
Une politique de bons d’achat pour les fruits et légumes est-elle efficace ?
 

O de Mouzon [1], V* Réquillart [1], L-G Soler [2], J Dallongeville [3], L Dauchet [3]
[1] Toulouse School of Economics (Inra-GREMAQ), Toulouse,
[2] Inra-ALISS, Ivry-Seine,
[3] Institut Pasteur, Lille, France

@@#100979@@

Introduction et But de l’étude. – Afin de limiter le développement des maladies chroniques, des actions de santé publique visant à accroître la consommation de Fruits et Légumes (F & L) sont proposées. Ces politiques incluent des campagnes d’information, des politiques de prix et des programmes de bons de nourriture consacrés aux ménages à faible revenu. Le but de ce travail est de déterminer les conditions du meilleur ratio coût-efficacité pour une politique de distribution de bons d’achat pour les F & L.

Matériel et Méthodes. – Nous proposons une analyse qui combine 1) un modèle économique du marché des F & L qui évalue l’impact sur les consommations de F & L d’une politique d’octroi de bons d’achat à une fraction de la population (les plus pauvres) ; 2) un modèle épidémiologique qui détermine le nombre de morts évitées (DA) et le nombre d’années de vie sauvées (LYS) liés à la variation de la consommation de F & L. L’hypothèse sous jacente est que les bons d’achat de F & L agissent sur la consommation totale de F & L via un effet direct auprès des consommateurs ciblés et un effet indirect auprès des autres consommateurs (lié à l’augmentation induite du prix des F & L). L’impact sur la santé de la consommation de F & L est calculé à partir des méta-analyses les plus récentes de prévention des cancers et des cardiopathies. Le modèle est calibré en utilisant des données récentes sur la consommation de F & L en France (INCA2, 2009). On simule l’impact de différents niveaux de ciblage de la population (bons d’achat distribués aux 10 % ou 5 % ou 2,5 % ou 1,25 % les plus pauvres de la population) pour différents montants de dépense budgétaire (variant de 50 à 500 M€).

Résultats. – Nous montrons que 1) une politique de bons d’achat F & L a un impact positif significatif sur la consommation de la population ciblée (plus de 100 g/jour pour un ciblage de 2,5 % de la population), 2) au niveau agrégé, cette politique a un impact modéré sur la consommation et donc sur les gains de santé, (pour un budget de 300 M€ l’accroissement de la consommation moyenne de la population totale est de 0,4 g/jour, 0,9 g/jour et 1,9 g/jour selon que les bons d’achat sont distribués à 10 %, 5 % ou 2,5 % de la population) 3) pour un budget donné, le nombre de vies sauvées ou d’années de vie sauvées croissent lorsque la taille de la population ciblée décroît, (pour un budget de 300 M€, le nombre de LYS est de 1 050 [663-1 549] lorsque les bons d’achat sont distribués à 10 % de la population et de 4 990 [3 213-6 883] lorsqu’ils sont distribués à 2,5 % de la population. 4) cette politique réduit les disparités de santé entre populations pauvres et riches et 5) lorsqu’elle est bien conçue, une politique de bons d’achat peut être aussi coût-efficace qu’une politique de prix (60 k€/LYS pour la politique de bon d’achat à comparer à 100 k€ pour une politique de prix).

Conclusion. – Pour obtenir un coût-efficacité satisfaisant, une politique de bons d’achat doit cibler une frange assez fine de la population de sorte que la valeur du bon d’achat soit significative. Nous proposons ici une méthode originale intégrant approche économique et approche de santé permettant une analyse ex-ante des impacts de politique pour la santé. On peut voir cela comme une première étape vers des analyses d’efficacité des politiques publiques de santé par une meilleure alimentation.




Top of the page


© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline