Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF @@113110@@
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Nutrition clinique et métabolisme
Vol 24, N° S1  - décembre 2010
p. 29
Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005350
Communications orales

O016
Un régime protéique pulsé accroît l’hyperaminoacidémie postprandiale de sujets âgés hospitalisés. Étude prospective randomisée
 

O* Bouillanne [1 et 2], N Neveux [2 et 3], I Nicolis [4], B Hamon-Vilcot [1], E Curis [4], N Schauer [1], L Cynober [2 et 3], C Aussel [2 et 5]
[1] Service de Gérontologie 2, Hôpital Émile-Roux, AP-HP, Limeil-Brévannes,
[2] Biologie de la Nutrition, EA 4466, Université Paris Descartes, Faculté de Pharmacie,
[3] Service de Biochimie, Hôpitaux Cochin et Hôtel-Dieu, AP-HP,
[4] Biomathématiques, EA 4466 et plateau iB2, Université Paris Descartes, Faculté de Pharmacie, Paris,
[5] Service de Biologie, Hôpital Émile-Roux, AP-HP, Limeil-Brévannes, France

@@#100979@@

Introduction et But de l’étude. – Le vieillissement est associé à une diminution de la réponse anabolique aux repas qui pourrait être liée à une diminution de la disponibilité systémique des acides aminés (AA) en période postprandiale, elle-même due à une augmentation de leur métabolisme dans l’aire splanchnique. Chez le sujet sain, ce phénomène peut être saturé par une alimentation protéique pulsée (80 % de la ration protéique en un seul repas [1]). Le but de cette étude était d’évaluer si un tel régime augmente, chez des sujets âgés hospitalisés, l’aminoacidémie postprandiale et quels sont les acides aminés concernés.

Matériel et Méthodes. – Cette étude prospective, randomisée en deux groupes parallèles, a inclus 68 patients âgés (moyenne 85 ans) dénutris hospitalisés. Trente-et-un patients dans le groupe témoin (11 H/20 F) et 24 dans le groupe pulsé (6 H/18 F) ont été analysés. Tous reçurent une alimentation contrôlée pendant 42 jours, isocalorique (35 kcal/kg poids/j) et isoazotée (1,33 g de protéines/kg/j). Dans le groupe témoin, la ration protéique était répartie sur les 4 repas. Dans le groupe pulsé, 72 % de la ration protéique étaient consommés le midi. L’aminoacidémie postprandiale a été mesurée (CEI, Jéol) au 1er et au 42e jour de l’étude 0, 30, 60, 120 et 180 min après le repas du midi et exprimée par l’aire sous la courbe. Statistiques : ANOVA à 2 facteurs (temps, régime).

Résultats. – Une augmentation significative de l’aminoacidémie postprandialeest observée dans le groupe pulsé par rapport au groupe témoin pour les AA essentiels au 1er et au 42e jour : Valeurs au 1er jour : Ile*** 175 ± 25 µmol.h.L–1 (m ± SEM) vs 68 ± 10 (pulsé vs témoin), Leu*** 274 ± 44 vs 99 ± 18, Val*** 318 ± 49 vs 108 ± 20, Lys*** 214 ± 32 vs 93 ± 20, Met** 43 ± 8 vs 21 ± 4, Phe** 80 ± 13 vs 38 ± 7, Thr*** 110 ± 18 vs 57 ± 14, mais aussi pour Pro*** 358 ± 44 vs 135 ± 22, Arg* 108 ± 15 vs 68 ± 9, Orn** 61 ± 13 vs 16 ± 10, Ser** 64 ± 11 vs 40 ± 10, Tyr*** 121 ± 18 vs 41 ± 7 et Glu*20 ± 14 vs – 17 ± 13 (*** p < 0,001, ** p < 0,01, * p < 0,05). L’hyperaminoacidémie postprandiale est identique au 42e jour, dans les deux groupes, sauf pour la Lys, la Phe, l’Arg et la Tyr (p < 0,05). Pour ces 4 AA, la moindre hyperaminoacidémie reste modérée.

Conclusion. – Le régime protéique pulsé a majoré de façon très importante l’aminoacidémie postprandiale et notamment celles des AA essentiels. Ce régime permet aussi d’augmenter les concentrations plasmatiques d’AA à extraction splanchnique importante comme l’Arg et la Phe. Cette augmentation de l’aminoacidémie pourrait d’expliquer l’augmentation significative de la masse cellulaire active de ces patients recevant le régime pulsé [2].




Top of the page


© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline