Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF @@113110@@
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Nutrition clinique et métabolisme
Vol 24, N° S1  - décembre 2010
pp. 50-51
Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005498
P002
Enquête sur le mode alimentaire du personnel de nuit au sein d’un hôpital
 

C* Berthier [1], J Lenczicki [1], F Gras [1], H Kherbouche [1], C Dagon [1], C Szekely [1]
[1] Hôpital Charles Richet AP-HP, Villiers le Bel, France

@@#100979@@

Introduction et But de l’étude. – L’alimentation du personnel de nuit en milieu hospitalier est une thématique importante pour les différents acteurs concernés par la santé au travail. En effet, il est démontré que certaines situations de travail en horaires décalés peuvent favoriser l’apparition de pathologies nutritionnelles. L’objectif de l’enquête menée à l’hôpital Charles Richet était d’obtenir des informations sur le mode alimentaire du personnel de nuit, les effets ressentis sur l’état de santé et d’évaluer la demande en terme d’information nutritionnelle.

Matériel et Méthodes. – La population étudiée inclut l’ensemble de l’équipe de nuit d’un hôpital gériatrique de 472 lits, soit 75 agents : cadres de santé, infirmiers et aides-soignants. L’équipe diététique a distribué individuellement 60 questionnaires au moment de la prise de poste, ceci sur 2 nuits (correspondant aux 2 équipes). Une information sur les objectifs de ce questionnaire anonyme était ainsi donnée au moment de la distribution. Le taux de retour a été de 77 %.

Résultats. – L’équipe de nuit est aux ¾ féminine et 73 % des agents ont plus de 3 ans d’ancienneté dans cet horaire de travail. À noter également que 60 % ont entre 41 et 55 ans. Les collations équilibrées fournies par l’hôpital sont consommées à 74 %. Des collations complémentaires sont apportées de l’extérieur et elles sont majoritairement composées de laitages et/ou fruit. Les grignotages semblent peu fréquents la nuit (30 % des agents) et les aliments privilégiés sont : les crudités (50 %) et produits laitiers (58 %). On note peu de consommation déclarée augmentée en sucreries (25 %), tabac (7 %) et café. Concernant les repas pris en journée, 2 repas principaux sont maintenus dans 50 % des cas et 72 % des personnes prennent leur repas sur les tranches horaires 12-14 h et/ou 18-20 h. Pour ce qui est du lien avec la santé, 6 personnes sur 10 estiment avoir une alimentation perturbée, (16 % ressentent un manque d’appétit, 12 % ont développé des troubles digestifs) alors que 89 % pensent être habitués au travail de nuit. Enfin, 56 % déclarent avoir pris du poids (5 % ont perdu du poids). En conclusion, 8 personnes sur 10 se disent intéressées par des conseils diététiques.

Conclusion. – Il n’a pas été retrouvé de questionnaire de ce type dans la littérature, c’est la raison pour laquelle, il a été élaboré sur site. Les informations recueillies ont permis de confirmer certains points mais ont donné un éclairage nouveau par rapport à certaines idées reçues, par exemple concernant le grignotage en cours de nuit. L’alimentation du personnel de nuit de l’hôpital Charles Richet semble assez organisée pour ce qui est du rythme, de la qualité des repas et des collations avec une apparente volonté de maintenir un certain équilibre des repas pris en famille au cours de la journée. En revanche, le personnel ressent des effets négatifs du travail de nuit sur la santé et exprime le souhait de recevoir des conseils nutritionnels du service diététique. Ainsi, des sessions d’information/formation nutritionnelles vont être organisées pendant les horaires de nuit, en lien avec la médecine du travail. Une évaluation sera réalisée.






© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline