Article

4 Iconography
Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    4 4 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 77, n° 6
pages 621-624 (décembre 2010)
Doi : 10.1016/j.rhum.2010.04.033
accepted : 22 April 2010
Camptocormies ou cormoptoses réductibles : étude rétrospective sur une série de 63 malades
 

Michel Laroche a, , Pascal Cintas b
a Centre de rhumatologie, CHU Purpan, place du Dr-Baylac, 31059 Toulouse cedex 9, France 
b Service de neurologie, CHU Rangueil, 1, avenue J.-Poulhès, 31059 Toulouse cedex 9, France 

Auteur correspondant.
Résumé
Objectifs

La camptocormie ou mieux, cormoptose, caractérise un malade qui penche son buste vers l’avant de façon involontaire et réductible. À propos de 63 malades, nous souhaiterions préciser les étiologies de ce symptôme.

Méthode

Tous les dossiers de malades explorés dans le service pour « camptocormie », entre 1995 et 2006 ont été colligés. Les malades ont eu un examen clinique, un électromyogramme (EMG), un dosage des CPK, un examen tomodensitométrique, une biopsie musculaire chirurgicale.

Résultats

Soixante-trois dossiers ont été sélectionnés : 46 femmes et 17 hommes de 70 ± 6,9 ans d’âge moyen. Parmi, 40 malades avaient une myopathie paravertébrale isolée caractérisée par une infiltration graisseuse de type myopathique des muscles spinaux. En TDM, 40 % des malades présentaient de discrètes anomalies à type d’infiltration graisseuse débutante des muscles fessiers, des muscles de la loge postérieure de la cuisse et du mollet associées aux anomalies des muscles paravertébraux. L’étude anatomopathologique objectivait, sur les muscles paravertébraux, la fibrose lobulaire endomysiale précédemment décrite et excluait une autre dystrophie musculaire. Vingt-trois malades (14 femmes, neuf hommes) présentaient une autre affection neurologique, ou une myopathie plus étendue, de diagnostic certain. Pour ces patients, la cormoptose était tout de même au premier plan du tableau clinique et représentait le motif de consultation initial.

Conclusion

La myopathie paravertébrale de révélation tardive est à l’origine, dans notre série, de 64 % des cormoptoses réductibles. Le diagnostic positif repose essentiellement sur la tomodensitométrie qui montre l’hypodensité hétérogène des muscles paravertébraux.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Camptocormie, Cormoptose, Tomodensitométrie, Myopathie paravertébrale, Myopathie des ceintures



 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais sa référence anglaise dans le même volume de Joint Bone Spine .



© 2010  Société Française de Rhumatologie@@#104156@@
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline