Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    3 0 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 78, n° 2
pages 187-189 (mars 2011)
Doi : 10.1016/j.rhum.2010.10.012
accepted : 21 October 2010
Un second cas rapporté d’infection humaine à Streptococcus equi subsp. ruminatorum
 

Alain Meyer a, Laurent Messer b, Dominique De Briel c, Paul Moreau b,
a Service de rhumatologie, CHU Hautepierre, 1, avenue Molière, 67200 Strasbourg, France 
b Service de médecine interne et de rhumatologie, centre hospitalier de Colmar, 39, avenue de la Liberté, 68024 Colmar, France 
c Service de microbiologie, centre hospitalier de Colmar, 39, avenue de la Liberté, 68024 Colmar, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Les zoonoses sont un champ en constante évolution. Streptococcus equi subsp. ruminatorum est une sous-espèce de streptocoque du groupe C identifiée pour la première fois en 2004. Récemment, un premier cas d’infection humaine a été rapporté. Nous rapportons ici un second cas d’infection par cette sous-espèce chez l’homme. Il s’agit d’un homme de 70 ans qui a présenté une spondylodiscite aiguë associée à une endocardite de la grande valve mitrale. Le germe a été identifié dans les hémocultures. L’évolution a été favorable sous antibiothérapie. Cette situation pathologique a fait découvrir une hypogammaglobulinémie associée, à un myélome stade I. L’interrogatoire a mis en évidence un contact fréquent avec des chevaux dont deux présentaient, quelques jours avant les signes cliniques du patient, un épisode infectieux des voies aériennes supérieures. Le diagnostic d’infection à S. equi a été confirmé rétrospectivement par la sérologie chez ces animaux. Cette observation originale conforte le rôle de S. equi subsp. ruminatorum en pathologie humaine et a permis de suspecter un mode de transmission jusque-là non décrit qui est direct par une porte d’entrée cutanée. Ce fait clinique met aussi en lumière l’importance pour le diagnostic du recours aux techniques de biologie moléculaire dont l’utilisation devrait être systématique en cas d’infection streptococcique du groupe C dans un contexte évocateur de zoonose.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Spondylodiscite, Streptocoque du groupe C, Streptococcus equi subsp. ruminatorum



 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais sa référence anglaise de Joint Bone Spine (doi:10.1016/j.jbspin.2010.12.002).



© 2010  Société Française de Rhumatologie@@#104156@@
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline