Article

PDF
Access to the PDF text
Advertising


Free Article !

Archives de pédiatrie
Volume 12, n° 3
page 331 (mars 2005)
Doi : 10.1016/j.arcped.2004.12.013
Received : 2 December 2004 ;  accepted : 8 December 2004
Lettre à la Rédaction

Le plan de périnatalité 2005-2007 : et l'allaitement maternel ?
National planning for perinatology 2005-2007: Breast feeding is neglected!
 

J. Sizun a, , G. Gremmo-Feger b, L. de Parscau a
a Département de pédiatrie, CHU de Brest, avenue Foch, 29609 Brest, France 
b Service de gynécologie-obstétrique et médecine de la reproduction, CHU de Brest, avenue Foch, 29609 Brest, France 

*Auteur correspondant.

Mots clés : Allaitement maternel, Périnatalité

Keywords : Breast-feeding, Perinatology


Malgré des dépenses considérables dans le domaine de la santé, la position de la France en Europe reste moyenne par rapport aux indicateurs de santé périnatale : huitième rang pour la mortalité périnatale, onzième rang pour la mortalité maternelle.

Le ministère de la Santé et de la Protection Sociale vient de publier le nouveau plan de périnatalité baptisé « Plan 2005-2007 : Humanité, proximité, sécurité, qualité » [1]. Ce plan remplace et prolonge le plan 2004. Ce nouveau plan est ambitieux car il vise à réduire la mortalité périnatale à un taux de 5,5 pour mille et la mortalité maternelle à 5 pour 100000. Ce plan comporte un « ensemble de mesures visant à améliorer la sécurité et la qualité des soins, tout en développant une offre plus humaine et plus proche ». Il a pour ambition de « restituer à cette période de la vie son état naturel ».

Une lecture attentive de ce document découvre qu'un domaine important de la périnatalité a été oublié : la prise en charge nutritionnelle des nouveau-nés. Le terme « allaitement » n'apparaît nulle part dans le document et aucune des mesures proposées ne concerne l'allaitement maternel.

L'entretien individuel du quatrième mois a pour objectif de « mettre en place précocement les conditions d'un dialogue permettant l'expression des attentes et des besoins des futurs parents ». Cet entretien pourrait être le point de départ d'une réflexion du couple en vue d'un choix éclairé des modalités d'alimentation du futur enfant.
Le carnet de santé de maternité : ce carnet doit contenir les informations nécessaires à la femme enceinte pour garantir le bon développement de l'enfant. Le plan ne cite que le message consacré aux risques de la consommation d'alcool, de tabac et de drogue et en aucun cas les bénéfices du lait maternel.
Le soutien des femmes en situation de précarité : le plan souligne que « outre les enjeux médicaux, la non-reconnaissance des qualités et du rôle propre de la mère peut compromettre les relations avec l'enfant ». L'allaitement maternel est particulièrement important dans ces situations à risque, en particulier pour son impact positif sur le lien mère-enfant :
afin de promouvoir les démarches qualité, il est suggéré que le réseau périnatal doit « vérifier que les recommandations fondées sur un niveau de preuve suffisant sont bien appliquées » . L'allaitement maternel dont le bénéfice repose sur un niveau de preuve particulièrement élevé reste malheureusement insuffisamment soutenu ;
la formation médicale continue est renforcée par les directives du plan périnatalité, en particulier pour le suivi d'une femme enceinte et la prise en charge et réanimation en salle de naissance. La formation des professionnels à l'allaitement maternel n'est pas évoquée malgré le faible niveau de la formation universitaire initiale dans ce domaine ;
les chapitres concernant le rôle et les missions des centres périnatals de proximité, de la PMI, des sages-femmes et des puéricultrices auraient pu également souligner leur place fondamentale dans un système cohérent de soutien à l'allaitement maternel.

Il ne faut pas nier les efforts importants réalisés par les professionnels dans le domaine de l'allaitement dans le respect du libre choix des couples. Il est cependant regrettable que ce plan n'ait pas été considéré comme une opportunité pour une démarche nationale volontariste de soutien à l'allaitement maternel. Rappelons que les pays engagés dans ce type de stratégie présentent également de meilleurs indicateurs de santé périnatale que notre pays. C'est le cas en particulier de la Suède et de la Finlande.

Les programmes intégrés tels que l'initiative OMS-UNICEF « Hôpital ami des bébés » dépassent largement le seul cadre de l'allaitement maternel et sont à l'origine d'une humanisation de la naissance à laquelle les usagers sont particulièrement sensibles.

Top of the page
Références

Plan « périnatalité » 2005-2007 : Humanité, proximité, sécurité, qualité. Ministère de la Santé et de la Protection Sociale.


Top of the page

© 2005  Elsevier SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@