Article

PDF
Access to the PDF text
Advertising


Free Article !

Revue du rhumatisme
Volume 68, n° 9
page 880 (octobre 2001)
LETTRE

Léiomyosarcome, polyarthrite rhumatoïde, méthotrexate : un lien ?

Jean-René  Hannequin 1 ,  Jean  Nonnenmacher 2 ,  Clélie  Offner 1 ,  Pascal  Simon 3
1Cabinet de rhumatologie et de neurologie, 46, rue du Tivoli, 67000 Strasbourg, France 
2centre de traumatologie, 67400 Illkirch, France 
3service d'orthopédie et de traumatologie, CHU Hautepierre, 67000 Strasbourg, France 

Mots clés  : léiomyosarcome ; méthotrexate ; polyarthrite rhumatoïde.

Mots clés  : leiomyosarcoma ; methotrexate ; rheumatoid arthritis.

Le léiomyosarcome (LM) est une tumeur musculaire primitive rarement rencontrée en rhumatologie. Nous rapportons un cas de LM chez un patient porteur d'une polyarthrite rhumatoïde (PR) traitée par méthotrexate (MTX).


Observation

M. D., 72 ans, a présenté une PR évoluant depuis 1985 traitée initialement par sels d'or puis, à partir de 1994, par MTX (7,5 mg par semaine). En octobre 1998, on a découvert une tumeur d'apparition rapide localisée au tiers supérieur de la loge postérieure de l'avant-bras droit. La biopsie-exérèse a objectivé un LM de grade II. Ce geste a été complété par une chirurgie radicale carcinologique avec excision de la quasi totalité de la loge postérieure de l'avant-bras et résection d'une baguette cubitale ; une radiothérapie complémentaire est effectuée (dose totale reçue 60 Gy).

En avril 2000, est apparu un placard inflammatoire en rapport avec une récidive locale du LM confirmée histologiquement ; le bilan d'extension découvre plusieurs métastases pulmonaires et médiastinales. Le patient est décédé en août 2000.


Discussion

Les LM sont des tumeurs exceptionnelles affectant préférentiellement le tube digestif. Cette observation pose le problème de l'étiopathogénie de ce LM et amène plusieurs réflexions. Le LM étant une tumeur rare, l'association PR-LM est-elle fortuite ? Plusieurs études semblent montrer que la PR ne favorise pas l'apparition de cancers ; il y aurait même moins de tumeurs solides dans la PR que dans la population générale [1] ; en outre, aucune association PR-LM n'a été décrite.

Dans notre cas, le MTX a-t-il eu une influence dans l'apparition du LM ?

Le risque oncologique du MTX a été largement étudié [2]. Les études de suivi des PR traitées par MTX n'objectivent pas l'apparition de LM [3]. Il en est de même des psoriasis sévères traités par MTX (avec un recul de trente ans) hormis un risque relatif plus élevé de cancers spinocellulaires lié à la puvathérapie [2]. Le MTX, en revanche, semble favoriser l'apparition de lymphomes dans la PR [4] par l'intermédiaire d'un déficit immunitaire induit peut-être par une infection à virus d'Epstein-Barr (EBV). Ceci est à rapprocher des 12 cas de tumeurs musculaires dont un LM multicentrique associé à une infection EBV dans les suites d'une transplantation cardiaque avec traitements immunosuppresseurs [5].

Nous ne pouvons donc pas, dans notre observation, affirmer que le MTX soit à l'origine du LM d'autant plus qu'aucun cas similaire n'a été décrit dans la littérature.

@@#101529@@

[1] Sany J, Combe B, Jorgensen C. Polyarthrite rhumatoïde de l'adulte (I). Aspects cliniques. Encycl Méd Chir (Elsevier, Paris), Appareil locomoteur, 14-220-A-10, 1997, 19 p
[2] Lioté F., Le Bail-Darné J.L. Risque oncogène du méthotrexate. In: M.F Kahn, D Kuntz, O Meyer, T Bardin, P Orcel (Ed.) L'Actualité rhumatologique 1999 Paris Expansion scientifique publications: 1999; 411-421.
[3] Bologna C., Picot M.C., Jorgensen C., Viu P., Verdier R., Sany J. Study of eight cases of cancer in 426 rheumatoid arthritis patients treated with methotrexate. Ann Rheum Dis 1997 ; 65 : 97-102 [crossref]
[4] Sibilia J., Lioté F., Mariette X. Les proliférations lymphoïdes sous méthotrexate prescrit à faible dose dans la polyarthrite rhumatoïde. Rev Rhum Éd Fr  1998 ; 24 : 290-297
[5] Rogatsch H., Bonatti H., Menet A., Larcher C., Feichtinger H., Dirnhofer S. Epstein-Barr virus associated multicentric leiomyosarcoma in an adult patient after heart transplantation : case report and review of the literature. Am J Surg Pathol 2000 : 614-621 [crossref]



© 2001  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. All Rights Reserved.

EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline