Article

2 Iconography
Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    6 2 0 0


Archives de pédiatrie
Volume 13, n° 7
pages 1034-1039 (juillet 2006)
Doi : 10.1016/j.arcped.2006.03.152
Received : 30 May 2005 ;  accepted : 14 Mars 2006
Apport du traitement substitutif par les immunoglobulines au cours des agammaglobulinémies : à propos de 10 cas
Immunoglobulin replacement therapy contribution in agammaglobulinemia: 10 case reports
 

H. Ksouri a, , F. Mellouli b, R. Barbouch c, A. Ben Hassen a, M. Béjaoui b
a Service des laboratoires, centre national de greffe de moelle osseuse, 2, rue Djebel-Lakdhar, 1007 Tunis, Tunisie 
b Unité d'hémato-immunologie pédiatrique, centre national de greffe de moelle osseuse, 2, rue Djebel-Lakdhar, 1007 Tunis, Tunisie 
c Laboratoire d'immunologie, institut Pasteur de Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.
Résumé

L'administration par voie intraveineuse d'immunoglobulines polyvalentes (Ig IV) est utilisée, depuis de nombreuses années, dans le traitement substitutif des déficits immunitaires primitifs avec défaut de production d'anticorps. Dans cette étude, nous avons évalué le devenir d'enfants atteints par ces maladies ayant reçu ce type de traitement de façon prolongée.

Patients et méthodes

Il s'agit d'une étude rétrospective évaluant les manifestations cliniques avant puis pendant le traitement par les Ig IV en fonction du taux des IgG résiduelles chez 10 enfants atteints d'agammaglobulinémie, dont 9 garçons et 1 fille. Le taux des Ig sériques a été dosé par néphélémétrie. Les lymphocytes B circulants, les lymphocytes T et les sous-populations lymphocytaires T ont été comptés en utilisant des anticorps monoclonaux. La fonction des lymphocytes T a été évaluée en utilisant des tests de prolifération induits par les mitogènes (phytohémagglutinine) et les antigènes (tuberculine, anatoxine tétanique). À chaque séance de traitement par Ig IV, l'état clinique des patients était évalué, les épisodes infectieux et le traitement antibiotique reçu notés dans le dossier médical et un prélèvement bactériologique effectué au niveau du point d'appel en cas d'infection.

Résultats

Le nombre cumulatif des mois de traitement était de 866 mois avec une durée médiane du traitement de 108 mois. Ce traitement a été systématiquement administré en moyenne 1 fois toutes les 4 semaines. La médiane des doses administrées était de 500 mg/kg par mois (300-900 mg/kg/mois). Durant le traitement par les Ig IV, les taux moyens d'IgG résiduelles par patient variaient de 2,4 à 6,2 g/l (moyenne=3,9 g/l). Avant l'administration d'Ig IV, les patients avaient eu un total de 99 infections bactériennes à prédominance respiratoire (48,5 %). Quatre patients avaient au moment de l'instauration du traitement une dilatation des bronches. Le nombre global d'infections a été réduit à 25 pendant le traitement par les Ig IV, et le taux d'infection par patient et par année a chuté de façon significative. Un patient a eu une méningoencéphalite à Echovirus 27 durant le traitement.

Conclusion

Des taux moyens d'IgG résiduelles de 3,9 g/l ont permis de réduire la fréquence des infections bactériennes de façon significative. Le traitement des patients par Ig IV, leur mise sous antibiothérapie spécifique et les séances de kinésithérapie respiratoire ont permis une réduction importante des infections respiratoires, et la stabilisation des lésions de dilatation des bronches. En revanche, ce traitement ne protège pas des méningoencéphalites virales.

The full text of this article is available in PDF format.
Abstract

Intravenous immunoglobulin (Ig IV) has been used for many years in the treatment of primary antibody deficiencies. We performed a retrospective study of the clinical features and outcome of agammaglobulinemia children who received prolonged Ig IV infusions.

Patients and methods

Ten children, 9 male et 1 female, with agammaglobulinemia diagnosis were studied for the clinical manifestations before and during the Ig IV replacement therapy. Serum Ig levels were quantified by nephelometry. Circulating B ant T cells were counted by immunofluorescence labeling by monoclonal antibodies. T-cell fonctions were assessed by using mitogen and antigen -induced T-cell proliferation assays in vitro. Patients clinical status was evaluated respectively, before initiation and at every moment (when patients had an infection) of the replacement therapy.

Résults

Ig IV therapy was performed for 866 cumulated months, median 108 months. The median Ig IV doses administered to the 10 patients was 500 mg/kg/month. Residual serum IgG mean level was 3,9 g/L. All patients had 99 bacterial infections/ year before Ig IV, mainly respiratory tract infections (48,5%), and 4 patients had bronchiectasis before Ig replacement therapy. The number of infection /year fall to 25 during IgIV replacement, and the infection/patient/year rate decreases significantly. One patient developed an Echovirus 27 meningoencephalitis during this treatment.

Conclusion

Ig IV therapy with residual IgG mean level of 3,9 g/l reduced significantly the rate of bacterial infections. The use of specific antibiotherapy and respiratory kinesitherapy led to a lower rate of respiratory tract infections, and the stabilisation of the bronchiectasis. However this intravenous replacement therapy does not protect against viral meningoencephalitis.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Agammaglobulinémie, Immunoglobulines intraveineuses

Keywords : Agammaglobulinemia therapy, Child, Infant, Immunoglobulins intravenous




© 2006  Elsevier SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline