Article

5 Iconography
Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    5 5 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 73, n° 7
pages 721-725 (juillet 2006)
Doi : 10.1016/j.rhum.2005.06.012
Received : 15 Mars 2005 ;  accepted : 24 June 2005
Association vide intrasomatique et vide discal
Coexistence of intravertebral vacuum and intradiscal vacuum
 

Thomas Armingeat , Thao Pham, Virginie Legre, Pierre Lafforgue
Service de rhumatologie sud, hôpital de la conception, 147, boulevard Baille, 13385 Marseille, France 

*Auteur correspondant.
Résumé

Introduction. - La physiopathologie du vide intrasomatique (VIS) reste incertaine bien que communément attribuée à une ostéonécrose vertébrale. Il a aussi été envisagé que la présence de gaz au sein de la vertèbre soit secondaire à une migration d'origine discale (vide intradiscal : VID). L'objectif de ce travail a été de vérifier les relations entre VIS et VID.

Méthodes. - La présence de signes radiologiques suggérant l'existence d'un VIS a été évaluée de façon prospective chez les patients hospitalisés dans le service pour fracture vertébrale sur une période de six ans. Ces signes étaient : a) la présence d'une clarté gazeuse intrasomatique ou b) l'élargissement du diamètre antéropostérieur de la vertèbre ou c) un aspect de dissection horizontale du corps vertébral. En présence de ces signes, une tomodensitométrie était pratiquée à la recherche d'un VIS. Si le VIS était constaté, un VID adjacent et une éventuelle communication entre les deux cavités étaient recherchés.

Résultats. - Sur 278 patients hospitalisés pour fracture vertébrale pendant la période considérée, 15 présentaient un VIS. Sur ces 15 patients, 13 présentaient un VID adjacent au plateau vertébral fracturé. Il s'agissait de fractures graves (grade 3 de la classification semi-quantitative de Genant : dix cas, grade 2 : cinq cas). Une communication entre les cavités vertébrales et discales était visible chez cinq patients. Seuls deux VIS étaient visibles en radiographie standard.

Conclusion. - Ces observations paraissent valider l'hypothèse de la migration de gaz discal dans un foyer de fracture vertébrale grave. Nous pensons que le terme d'ostéonécrose vertébrale parfois utilisé pour désigner le phénomène de vide intrasomatique devrait être évité. Enfin, la clarté gazeuse est rarement visible en radiographie standard, ce qui souligne l'intérêt d'autres critères morphologiques.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Fracture vertébrale, Ostéoporose, Vide intrasomatique, Ostéonécrose

Keywords : Vertebral compression fracture, Osteoporosis, Intravertebral vacuum phenomenon, Osteonecrosis


  Pour citer cet article, utiliser ce titre en anglais et sa référence dans le même volume de Joint Bone Spine .


© 2006  Elsevier SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline