Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    4 0 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 73, n° 7
pages 766-769 (juillet 2006)
Doi : 10.1016/j.rhum.2005.08.009
Received : 14 February 2005 ;  accepted : 22 August 2005
Arthrites à streptocoque du groupe B
Group B streptococcal arthritis
 

Aymeric Binard, Valérie Devauchelle , Katel Goulesque, Sandrine Jousse, Alain Saraux
Service de rhumatologie, hôpital de la Cavale-Blanche, CHU de Brest, boulevard Tanguy-Prigent, BP 814, 29609 Brest cedex, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Plusieurs publications récentes suggèrent que la fréquence des arthrites septiques dues aux streptocoques bêtahémolytiques du groupe B augmente. Nous avons étudié rétrospectivement les arthrites infectieuses hospitalisées dans notre service hospitalo-universitaire de rhumatologie entre mai 2000 et mai 2004. Nous avons d'une part, à partir de nos cas d'arthrites à streptocoques du groupe B et de la revue de la littérature, décrit les caractéristiques de ces infections et d'autre part, comparé nos cas d'arthrites à streptocoques du groupe B aux cas d'arthrites septiques à germes différents concernant l'âge, la durée d'hospitalisation et le nombre d'articulations atteintes. Sur 48 arthrites septiques hospitalisées consécutivement, le streptocoque du groupe B était retrouvé chez cinq patients représentant 10,4 % du total de nos arthrites infectieuses. Dans le groupe d'arthrites septiques à streptocoque du groupe B l'âge moyen est de 51,6±18,3 ans et la durée moyenne d'hospitalisation de 13,2±9,23 jours. L'atteinte est polyarticulaire dans un cas, oligoarticulaire dans trois et monoarticulaire dans un cas. Le nombre d'articulations atteintes est significativement plus élevé (p =0,005) dans les arthrites à streptocoques du groupe B que dans le reste de la population étudiée (2,6±1,5 vs 1,1±0,4 articulations). Nous n'avons pas mis en évidence de différence significative concernant l'âge et la durée d'hospitalisation. Le caractère souvent oligo- ou polyarticulaire de ces infections, associé à une présentation clinique parfois frustre, peut rendre le diagnostic difficile et tardif.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Arthrite septique, Polyarthrite, Streptocoque B

Keywords : Septic arthritis, Polyarthritis, Group B streptococci


  Pour citer cet article, utiliser ce titre en anglais et sa référence dans le même volume de Joint Bone Spine .


© 2006  Elsevier SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline