Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Gynécologie Obstétrique & Fertilité
Volume 35, n° 3
page 265 (mars 2007)
Doi : 10.1016/j.gyobfe.2007.01.009
Débat

La césarienne serait-elle la véritable protection du sphincter anal ?
Would caesarean section be the right protection of anal sphincter?
 

F. Michot
Service de chirurgie digestive, hôpital Charles-Nicolle, CHU de Rouen, 1, rue de Germont, 76031 Rouen cedex, France 

Le risque d'incontinence anale après un accouchement est une préoccupation récente, apparue il y a environ une quinzaine d'années, et c'est le grand mérite du travail de Sultan, publié en 1993, que d'avoir bruyamment attiré l'attention sur ce risque. Même si ces résultats sont aujourd'hui considérés comme excessifs, ils ont eu le mérite d'attirer l'attention sur cette complication qui était sous-estimée, mais néanmoins majeure en raison des retentissements physique, psychologique, familial, professionnel et social d'une incontinence anale chez une femme jeune au décours d'un accouchement.

Ses facteurs de risques ont été progressivement identifiés : durée du travail, poids de l'enfant, primiparité, manoeuvres instrumentales, durée de l'expulsion ; il a également été plus récemment montré le risque accru d'un deuxième accouchement, susceptible d'aggraver des lésions sphinctériennes occultes survenues lors du premier alors que ce risque avait été initialement considéré comme négligeable. L'épisiotomie, y compris latérale, ne protège pas l'appareil sphinctérien d'une éventuelle rupture. Dans le même temps, les résultats des réparations sphinctériennes directes par sphinctérorraphie ont été évalués montrant leur bon résultat précoce dans 80 % des cas, mais suggérant également leur détérioration avec le temps, ces bons résultats n'étant plus que 50 % au terme de la cinquième année postopératoire.

L'ensemble de ces données explique le débat toujours actuel sur la place de la césarienne comme principal facteur de prévention des complications périnéales de l'accouchement au premier rang desquelles figure l'incontinence anale. Les raisons avancées par nos collègues F. Demaria et O. Dupuis illustrent la difficulté d'une approche qu'ils ont voulue l'un et l'autre objective et argumentée. L'absence de niveau de preuve irréfutable explique l'interprétation divergente par l'un et l'autre des mêmes travaux et confirme que la place de la césarienne en prévention de l'incontinence anale n'est pas actuellement définie ; tenter de le faire supposerait aussi de prendre en compte les risques et les complications propres à toute intervention chirurgicale. Pour ces différentes raisons, la place de la césarienne est actuellement en France plus importante qu'il y a quelques années, mais moindre, cependant, que dans d'autres pays, en particulier aux États-Unis.

On ne peut que s'associer aux conclusions pertinentes de F. Demaria et O. Dupuis lorsqu'ils insistent sur la nécessité de privilégier l'excellence de la formation des obstétriciens et des sages-femmes et sur la nécessité d'une évaluation rigoureuse de la place de la césarienne dans la prévention de l'incontinence anale, avec l'espoir de définir une population à risque d'incontinence anale susceptible de bénéficier d'une césarienne.


Top of the page

© 2007  Elsevier SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@