Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    6 0 0 0


Archives de pédiatrie
Volume 14, n° 4
pages 370-375 (avril 2007)
Doi : 10.1016/j.arcped.2007.01.006
Received : 7 November 2006 ;  accepted : 17 January 2007
Diététique basée sur les preuves: que retenir pour la prescription d'une préparation pour nourrissons et d'une préparation de suite en 2007?
Evidence-based dietetics: what has to be kept in mind for the prescription of infant formulae and follow-on formulae in 2007th?
 

Comité de nutrition de la Société française de pédiatrie1

  J. Ghisolfi, A. Bocquet, J.-L. Bresson, J.-P. Chouraqui, D. Darmaun, C. Dupont, M.-L. Frelut, J.-P. Girardet, O. Goulet, G. Putet, D. Rieu, J. Rigo, D.Turck (coordonnateur), M. Vidailhet.

Fédération transversale de nutrition, centre hospitalier universitaire, bâtiment logisud, hôpital Purpan, 330, avenue de Grande-Bretagne, BP 3119, 31026 Toulouse cedex 3, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Les préparations pour nourrissons et les préparations de suite aujourd'hui commercialisées sont toutes de qualité. Elles ne sont cependant pas identiques et en particulier les formules les plus récentes se caractérisent par des innovations qui peuvent se traduire par des effets physiologiques qui ne sont pas sans intérêt pour certains enfants. La multiplication de cette offre, l'incertitude qui existe sur le bien fondé de certaines allégations présentées pour justifier ces innovations, rendent cependant de plus en plus difficile la prescription de ces denrées qui doit être adaptée à chaque enfant. Une prescription rationnelle ne devrait être envisagée que sur la base d'une « diététique basée sur les preuves ». Cette approche nécessaire conduit à retenir des éléments fondamentaux lors de toute prescription. Les préparations pour nourrissons conviennent à un enfant de la naissance jusqu'au moins l'âge de 6 mois. Les préparations de suite ne doivent être utilisées qu'après l'âge de 6 mois lorsque la diversification alimentaire est réalisée. Aucune de ces préparations ne peut aujourd'hui revendiquer une supériorité nutritionnelle, en particulier en référence au lait de femme. La nature de la source protéique est un élément essentiel du choix. Les formules à base de protéines de lait de vache doivent être privilégiées, sauf pour les enfants nés dans une famille à risque d'allergie qui devraient bénéficier au moins jusqu'à l'âge de 6 mois de préparations HA. Les préparations à base de protéines de soja devraient être proposées seulement aux familles attachées à une alimentation végétalienne ou à certaines pratiques religieuses. L'effet fonctionnel de certaines préparations n'est véritablement prouvé, ou tout au moins ne repose sur un faisceau d'arguments suffisamment étayés pour être retenus, que pour les formules épaissies et pour celles qui ont un effet « transit ». En dehors de la prévention des manifestations allergiques par les formules HA chez les enfants nés dans une famille à risque (mais uniquement pour les préparations pour nourrissons), on ne dispose pas aujourd'hui d'arguments suffisamment probants pour une prescription particulière dans une approche préventive.

The full text of this article is available in PDF format.
Abstract

All infant and follow-on formulae available on the market are of high quality. Nevertheless, they are not identical. Several formulae recently launched are characterized by innovations that may have interesting functional effects in some infants. The rising number of formulae and the uncertainty on the validity of the claims presented to justify these innovations make more and more difficult the prescription of a formula that has to be individually tailored for each child. A rational prescription should only be approached on the principle of evidence-based dietetics. Infant formulae satisfy by themselves the nutritional needs of infants up to 6 months of age whereas follow-on formulae should only be used after 6 months when complementary feeding has been introduced into the diet. None of these formulae can claim any nutritional superiority, in particular over breast feeding, which is the reference mode of feeding during the first 6 months of life. The nature of the protein source is the main criteria for choosing an infant formula. In the absence of breast feeding, cow's milk protein infant and follow-on formulae represent the first choice, with the exception of infants at risk for allergy, who should be exclusively fed a hypoallergenic formula during the first 6 months of life. The main interest of soy protein infant and follow-on formulae is feeding infants in vegan families. A functional benefit has only been shown for anti regurgitation formulae as well as for formulae that have the potential to soften stools. Except for the prevention of allergic disease in at-risk families with the use of hypoallergenic infant (and not follow-on) formulae, there is no convincing evidence supporting the prescription of specific formulae in a preventive approach.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Diététique, Médecine basée sur les preuves, Préparations pour nourrissons, Préparations de suite

Keywords : Dietetics, Evidence-based medicine, Infant formulae, Dietary formulations, Post marketing product surveillance


1  J. Ghisolfi, A. Bocquet, J.-L. Bresson, J.-P. Chouraqui, D. Darmaun, C. Dupont, M.-L. Frelut, J.-P. Girardet, O. Goulet, G. Putet, D. Rieu, J. Rigo, D.Turck (coordonnateur), M. Vidailhet.


© 2007  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline