Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    6 0 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 74, n° 5
pages 455-460 (mai 2007)
Doi : 10.1016/j.rhum.2006.11.016
Received : 21 September 2006 ;  accepted : 24 November 2006
Vers une évaluation globale du risque fracturaire
Devising global strategies for fracture-risk evaluation
 

Patricia Dargent-Molina , Claude-Laurent Benhamou, Bernard Cortet, Bruno Sutter, Thierry Thomas
Inserm unité 149, 94807 Villejuif cedex, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Le but des traitements de l'ostéoporose est de prévenir les fractures. Jusqu'à présent, la mesure de la densité minérale osseuse (DMO) était considérée comme l'élément clé pour décider de la mise en route d'un traitement, et ce dernier était généralement recommandé lorsque la DMO était inférieure à 2,5 écarts-types en dessous de la moyenne des femmes jeunes, ce qui correspond au seuil de diagnostic de l'ostéoporose. Cependant, aujourd'hui, il est de plus en plus reconnu que la décision de traiter doit s'appuyer sur l'évaluation du risque de fracture du patient, et non pas seulement sur une valeur de DMO. Plusieurs facteurs de risque sont prédictifs du risque de fracture « indépendamment » de la DMO et pourraient donc être utiles, en complément de la DMO, pour repérer les sujets à haut risque susceptibles de bénéficier d'une thérapie. Outre l'âge, on peut citer en particulier les antécédents personnels et familiaux de fracture, un indice de masse corporelle bas, la consommation de tabac, la prise de corticoïdes, le taux de biomarqueurs du métabolisme osseux, et les facteurs de risque de chute. Pour l'instant, il n'y a pas encore de consensus sur la ou les meilleures stratégies d'utilisation de ces facteurs cliniques. Un groupe de travail de l'OMS mène actuellement un travail de réflexion et d'analyse basé sur la mise en commun des données de plusieurs enquêtes prospectives. Ce travail devrait aboutir prochainement à une meilleure définition des groupes à haut risque susceptibles de bénéficier d'un traitement de l'ostéoporose préventif des fractures et à des recommandations de pratique clinique pour le repérage de ces groupes.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Ostéoporose, Fractures, Dépistage, Risque

Keywords : Osteoporosis, Fractures, Screening, Risk


  Pour citer cet article, utiliser ce titre en anglais et sa référence dans le même volume de Joint Bone Spine .


© 2007  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline