Article

PDF
Access to the PDF text
Advertising


Free Article !

Revue du rhumatisme
Volume 74, n° 5
page 531 (mai 2007)
Doi : 10.1016/j.rhum.2007.02.007
C.01

Mise à jour des recommandations de la Société française de rhumatologie pour l'utilisation des agents anti-TNF chez les personnes souffrant de spondylarthrite ankylosante (SA) et de rhumatisme psoriasique (RP)
 

T. Pham a, B. Fautrel b, E. Dernis c, P. Goupille d, F. Guillemin e, X. Le Loët f, P. Ravaud g, P. Claudepierre h, C. Miceli-Richard i, M. de Bandt j, M. Breban k, J.F. Maillefert l, C. Masson m, A. Saraux n, T. Schaeverbeke o, D. Wendling p, X. Mariette q, B. Combe a

pour le club rhumatismes et inflammation (CRI/SFR)

a Service de rhumatologie, CHU La Conception, Marseille, France 
b Service de rhumatologie, CHU Pitié-Salpétrière, Paris, France 
c Service de rhumatologie, centre hospitalier, Le-Mans, France 
d Service de rhumatologie, CHU Trousseau, Tours, France 
e École de santé publique, faculté de médecine, Vandoeuvre-lès-Nancy, France 
f Service de rhumatologie, CHU Hôpitaux de Rouen, Rouen, France 
g Département d'épidémiologie, biostatistique et recherche clinique, CHU Bichat, Paris, France 
h Service de rhumatologie, CHU Henri-Mondor, Créteil, France 
i Service de rhumatologie, CHU Bicêtre, Le-Kremlin-Bicêtre, France 
j Service de rhumatologie, centre hospitalier intercommunal Robert-Ballanger, Aulnay-sous-Bois, France 
k Service de rhumatologie, CHU Ambroise-Paré, Boulogne-Billancourt, France 
l Service de rhumatologie, CHU de Dijon, Dijon, France 
m Service de rhumatologie, CHU d'Angers, France 
n Service de rhumatologie, CHU La-Cavale-Blanche, Brest, France 
o Service de rhumatologie, CHU Pellegrin, Bordeaux, France 
p Service de rhumatologie, CHU Jean-Minjoz, Besançon, France 
q Service d'immunorhumatologie, CHU Lapeyronie, Montpellier, France 

Objectif. - Mise à jour des recommandations de la Société française de rhumatologie pour l'utilisation en pratique quotidienne des anti-TNF au cours de la SA et du RP.

Matériels et Méthodes. - La méthodologie recommandée par Shekelle et al. Pour la mise à jour de recommandations a été utilisée: détermination par un groupe restreint d'experts des items à réévaluer, analyse critique de la littérature, proposition de libellés par le comité restreint, validation interne et externe des recommandations. La structure restait identique, en trois thèmes: indication des anti-TNF, initiation en pratique, surveillance et adaptation thérapeutique.

Résultats. - Pour retenir l'indication d'un traitement anti-TNF: 1) le diagnostic de SA ou de RP doit être certain. Cette certitude s'appuiera pour la SA: sur les critères de New York modifiés ou, en leur absence, sur des atteintes caractéristiques des sacro-iliaques, du rachis ou de sites périphériques mises en évidence sur les radiographies ou le scanner (atteinte structurale) ou l'IRM (atteinte inflammatoire); pour le RP: sur des critères validés, tels que ceux de Moll & Wright ou CASPAR. 2) la maladie doit être active depuis plus d'un mois avec: a) BASDAI4 pour les formes à prédominance axiale ou ≥3 articulations douloureuses et gonflées (NAD et NAG); b) jugement global de l'activité par le médecin4 (0-10). 3) Un échec préalable à au moins 3 AINS pour les formes axiales et à un traitement de fond pour les formes périphériques (méthotrexate, salazopyrine ou léflunomide). 4) Les contre-indications doivent être respectées. Lors de l'initiation d'un anti-TNF: 1) Un bilan pré thérapeutique doit être réalisé. 2) Il n'y a pas de hiérarchie des molécules anti-TNF fondée sur l'efficacité. Le choix se fera dans le cadre d'une décision partagée avec le patient, en fonction des données de tolérance disponibles et des caractéristiques du patient 3) Il n'y a pas d'argument pour recommander une association systématique d'un traitement de fond conventionnel en terme d'efficacité. 4) Le suivi des patients doit être régulier et standardisé. L'adaptation d'un anti-TNF se fondera sur les règles suivantes. 1) L'objectif thérapeutique est: pour les formes axiales: amélioration du BASDAI2 points et pour les formes périphériques: amélioration30% du NAD et du NAG. 2) En cas de non-réponse, il n'y a pas d'argument pour recommander l'introduction d'un traitement de fond. Il est possible de modifier la fréquence des perfusions ou de la posologie de l'infliximab ou de remplacer un anti-TNF par un autre. 3) En cas d'intolérance à l'un des anti-TNF, l'utilisation d'un autre anti-TNF est possible selon la nature de l'effet indésirable observé. 4) En cas de rémission, il est recommandé d'envisager une réduction, voire un arrêt, du traitement anti-inflammatoire associé En cas de rémission prolongée, il est possible d'envisager une réduction de la posologie de l'anti-TNF.

Conclusion. - Dénuées de caractère opposable, ces recommandations mises à jour s'adressent aux praticiens pour les aider dans la gestion des anti-TNF au quotidien chez les personnes souffrant de SA et de RP.


Top of the page

© 2007  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@