Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    4 0 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 78, n° 5
pages 412-415 (octobre 2011)
Doi : 10.1016/j.rhum.2011.04.009
accepted : 26 April 2011
Le rhumatisme psoriasique en Afrique subsaharienne
 

Dieu-Donné Ouédraogo a, Oliver Meyer b,
a Service de médecine interne, CHU Yalgado Ouédraogo, Ouagadougou, Burkina Faso 
b Service de rhumatologie, CHU Bichat-Claude-Bernard, 46, rue Henri-Huchard, 75877 Paris cedex 18, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Le rhumatisme psoriasique a été peu décrit en Afrique subsaharienne avant la pandémie de l’infection à VIH. Cet article propose une revue générale sur la prévalence du rhumatisme psoriasique en Afrique subsaharienne. La prévalence du psoriasis n’est pas connue en population dans cette partie du continent. Les études hospitalières, réalisées presque toutes dans des services de dermatologie, rapportent des prévalences allant de 0,05 à 0,9 % en Afrique de l’Ouest contre 2,8 à 3,5 % en Afrique australe, nettement en deçà des séries caucasiennes. La fréquence de l’allèle HLA CW6 est cependant plus élevée chez le sujet noir africain (15,1 %) que chez le sujet caucasien (9,6 %) suggérant l’intervention d’autres facteurs (environnementaux ou génétiques). Depuis la pandémie de l’infection à VIH, le psoriasis semble connaître une nette augmentation (5,15 % dans les populations infectées). La prévalence du rhumatisme psoriasique n’est pas connue dans les populations subsahariennes. Rarement décrits avant la pandémie de l’infection à VIH (41,6 % dans une population de 61 patients ayant un psoriasis), plusieurs cas ont été associés à l’infection à VIH (40 à 96 %) dans des séries hospitalières souvent courtes. Les différentes études sont par ailleurs biaisées par la faible accessibilité des populations aux services de santé, la diversité des critères utilisés et l’atypie des lésions cutanées, notamment chez les patients infectés par le VIH. L’association rhumatisme psoriasique et infection à VIH mérite donc d’être mieux étudiée en Afrique subsaharienne.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Rhumatisme psoriasique, Spondylarthropathie, VIH, Afrique subsaharienne



 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais la référence anglaise de Joint Bone Spine (doi:10.1016/j.jbspin.2011.06.007).



© 2011  Société Française de Rhumatologie@@#104156@@
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline