Article

4 Iconography
1 Complement
Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    6 4 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 78, n° 5
pages 431-436 (octobre 2011)
Doi : 10.1016/j.rhum.2010.11.010
accepted : 19 November 2010
Informations données sur la prise de corticoïdes dans les principales études consacrées aux biothérapies
 

Vincent André, Benoît le Goff, Christophe Leux, Marianne Pot-Vaucel, Yves Maugars, Jean-Marie Berthelot
Service de rhumatologie, Hôtel-Dieu, CHU de Nantes, place Alexis-Ricordeau, 44093 Nantes cedex 01, France 

Auteur correspondant.
Résumé
Objectif

Recenser les informations données sur la prise de prednisone dans les principales publications (p) consacrées aux biothérapies dans le traitement des PR.

Matériel et méthodes

Soixante-six p ont été relues (quatre abstracts) : 11 avaient concerné l’infliximab (INF), 19 l’etanercept (ETA), huit l’adalimumab (ADA), cinq le golimumab (GOL), quatre le certolizumab (CER), quatre le rituximab (RIT), huit l’abatacept (ABA), et sept le tocilizumab (TOC).

Résultats

La prise de corticoïdes n’était évoquée que dans 56/66 p (85 %). Il n’a été stipulé que la dose était restée ‘stable’ durant l’étude que dans 42/66 p (64 %). La dose maximale de prednisone autorisée n’était précisée que dans 39/66 (59 %), et n’était inférieure à 8mg que dans quatre sur 66 (6 %). La dose moyenne de corticoïdes prise quotidiennement par les patients sous-corticoïdes ne pouvait être connue que dans huit p sur 66 (12 %) et allait de 5,0 à 9mg/j (moyenne à 7,1±1,5). Des informations sur le pourcentage de patients sous-corticoïdes n’étaient données que dans 41/66 (62 %). L’ensemble de ces informations ne figuraient que dans 2/66 p (3 %). Le pourcentage de patients sous prednisone allait de 34 à 93 % (moyenne de 58±13 %) avec par ordre décroissant : ABA (74,4 %) ; GOL (67,9 %) ; INF (60,6 %) ; CER (57,5 %) ; RIT (57,5 %) ; ETA (54,4 %) ; TOC (52,8 %) ; ADA (50,4 %). Ces pourcentages n’ont pas baissé entre 1997 et 2010.

Conclusion

Les précisions concernant les prises de corticoïdes étaient (très) insuffisantes.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Prednisone, Corticoïdes, Infliximab, Etanercept, Adalimumab, Golimumab, Certolizumab, Rituximab, Abatacept, Tocilizumab



 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais sa référence anglaise dans le même volume de Joint Bone Spine (10.1016/j.jbspin.2011.01.001).



© 2010  Société Française de Rhumatologie@@#104156@@
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline