Article

1 Iconography
Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    7 1 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 78, n° 5
pages 465-471 (octobre 2011)
Doi : 10.1016/j.rhum.2011.05.006
accepted : 8 December 2010
Efficacité de la mesure de densité osseuse par absorptiométrie biphotonique à rayons X pour le diagnostic de l’ostéoporose selon les recommandations françaises : l’étude Presage
 

Pascal Guggenbuhl a, , b, c , Rémi Dufour d, Soyi Liu-Léage e, Hélène Sapin f, Bernard Cortet f, g, h
a Service de rhumatologie, CHU de Rennes, 16, boulevard de Bulgarie, 35203 Rennes, France 
b IFR 140, université de Rennes 1, 35000 Rennes, France 
c Inserm UMR U 991, 35000 Rennes, France 
d Cabinet médical, 1750, chemin Lavarin, 84000 Avignon, France 
e Lilly France, 92158 Suresnes, France 
f Université Lille Nord de France, 59000 Lille, France 
g EA 4490, UDSL, 59000 Lille, France 
h Service de rhumatologie, CHU de Lille, 59000 Lille, France 

Auteur correspondant.
Résumé
Introduction

La densité minérale osseuse est un facteur de risque majeur de fracture. Sa mesure est remboursée par la Caisse d’assurance maladie en France selon des critères cliniques.

Méthodes

Dans cette étude transversale observationnelle multicentrique, nous avons estimé la proportion de femmes ménopausées atteintes d’ostéoporose parmi celles adressées pour une mesure de densité minérale osseuse. Les facteurs de risque d’ostéoporose ont été décrits ainsi que les recommandations thérapeutiques.

Résultats

Six cent quarante-six femmes ménopausées ont été évaluées. Une ostéoporose a été diagnostiquée chez 57,6 % d’entre elles, une ostéopénie chez 38,7 % et une densité minérale osseuse normale a été observée chez 3,7 %. Les principaux facteurs de risque de fracture étaient les suivants : antécédent personnel de fracture (40 %), fracture dans la famille (23 %), tabagisme (15 %) et prise de glucocorticoïdes (15 %). Un médicament anti-ostéoporotique était recommandé pour 93 % des femmes ostéoporotiques et pour 45 % des femmes ostéopéniques. Une analyse en régression logistique a montré qu’un T-score=−2,5 était le facteur déterminant de la prise de décision du traitement. Une analyse en cluster a identifié cinq groupes de femmes selon différentes combinaisons de facteurs de risque fracturaire. Parmi des femmes ménopausées adressées pour une densité minérale osseuse et répondant aux critères d’intervention thérapeutique, 96,3 % présentaient une ostéoporose ou une ostéopénie.

Conclusion

Malgré les recommandations, la prise de décision thérapeutique des médecins était principalement basée sur le résultat de la densité minérale osseuse.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Ostéoporose, Ostéopénie, DMO, Traitement, Score FRAX®



 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais la référence anglaise de Joint Bone Spine (doi:10.1016/j.jbspin.2010.12.009).



© 2011  Société Française de Rhumatologie@@#104156@@
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline