Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    4 0 0 0


Sexologies
Volume 20, n° 4
pages 241-244 (octobre 2011)
Doi : 10.1016/j.sexol.2011.08.004
Rôle de la distraction cognitive dans l’orgasme féminin
 

M. Cuntim a, , 1 , P. Nobre, PhD b
a Universidade de Tas-os-Montes e Alto Douro, UTAD, Quinta dos Prados 5000-911, Portugal 
b Universidade de Aveiro, Aveiro, Portugal 

Auteur correspondant.
Résumé

Distraction ou interférence dans le processus cognitif du stimulus érotique jouent un rôle important dans le développement de dysfonctions ou difficultés sexuelles (Geer et Fuhr, 1976). Le but de cette étude a été d’évaluer les pensées automatiques négatives présentes durant l’activité sexuelle. Un total de 191 femmes de la population générale ont répondu à un ensemble de questionnaires évaluant l’orgasme, les pensées automatiques et la distraction cognitive durant l’activité sexuelle. La fonction orgasmique a été évaluée par le Female Sexual Function Index (FSFI) (Rosen et al., 2000), les pensées automatiques ont été évaluées par le Sexual Modes Questionnaire (Nobre et Pinto-Gouveia, 2008) et la distraction cognitive par la Cognitive Distraction Scale (Dove et Wiederman, 2000). Les résultats indiquent que l’absence de pensées érotiques durant l’activité sexuelle était le meilleur prédicteur des difficultés sexuelles féminines. Les pensées d’abus sexuel, les pensées d’échec ou de désengagement, le manque d’affection du partenaire, la passivité sexuelle et le contrôle, le manque de pensées érotiques étaient significativement plus fréquents chez les femmes avec difficultés orgasmiques, comparées aux femmes sexuellement saines. Les résultats sont confirmés par la littérature, qui indique que la distraction cognitive des pensées érotiques est fortement corrélée avec la dysfonction orgasmique.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Pensées automatiques, Distraction cognitive, Dysfonction orgasmique, Femmes



 This issue also includes an English version: Cuntim, M and Nobre, P. The role of cognitive distraction on female orgasm.

1  Psychologue clinicienne.


© 2011  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline