Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 138, n° 12
pages 851-853 (décembre 2011)
Doi : 10.1016/j.annder.2011.09.014
Organisation du suivi des biothérapies
Organising the follow-up of biologics
 

F. Aubin
Service de dermatologie, CHU de Besançon, 2, place Saint-Jacques, 25030 Besançon cedex, France 

Résumé

Les traitements du psoriasis par biothérapies nécessitent une surveillance spécifique basée sur l’évaluation de l’efficacité clinique, le suivi des comorbidités et sur la tolérance. Il s’agit essentiellement d’une surveillance clinique qui pourra motiver des explorations complémentaires. La survenue d’événements morbides (infection, dysimmunité, cancer) ou non (grossesse, vaccinations) fait l’objet de recommandations ou de déclaration à la pharmacovigilance.

The full text of this article is available in PDF format.
Summary

Treatment with biologics requires specific evaluation based on assessment of clinical efficacy, of comorbidities and of safety. Although evaluation is mainly clinical, additional laboratory investigations may be needed. The occurrence of events, whether disease-related (infection, dysimmunity, cancer) or not (pregnancy, vaccination), is described in specific guidelines and in notification reports submitted to pharmacovigilance agencies.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Biothérapies, Surveillance, Recommandations

Keywords : Biologics, Evaluation, Guidelines


Suivi de l’efficacité des biothérapies (BT)

Suivi des scores cliniques PASI, SCA et DLQI ;
Si nécessaire, des éléments plus spécifiques peuvent être évalués :
atteinte unguéale (score NAPSI),
atteinte articulaire,
prurit (EVA).

Suivi des comorbidités

Sont à noter :

le périmètre abdominal (valeur normale inférieure à 80cm chez la femme et inférieure à 94cm chez l’homme) ;
la TA (valeur normale inférieure à 130/85mmHg) ;
le tabagisme en paquet/année ou cigarettes/jour ;
la présence d’articulation « gonflée » et douloureuse (nombre et localisation) ;
l’existence de douleur (articulaire ou péri-articulaire)-enthésite (dérouillage matinal supérieur à 30 minutes, EVA et localisation).

Principaux symptômes à surveiller
Fièvre

Il est recommandé de suspendre le traitement par immunosuppresseur ou BT, le temps de faire les explorations et les traitements nécessaires en cas :

d’infection bactérienne ou virale. Il faudra particulièrement penser à rechercher une tuberculose : radiographie pulmonaire, NFS plaquettes, prélèvement histologique d’une adénopathie ;
de lymphome : NFS plaquettes, LDH ;
de réaction d’intolérance au traitement.

Éruption cutanée

Plusieurs étiologies peuvent être évoquées :

une réaction locale au point d’injection ;
une éruption eczématiforme, séborrhéique ;
une éruption psoriasiforme paradoxale ;
une vasculite, autre… ;
une infection virale ou bactérienne.

Altération de l’état général

Il est recommandé de suspendre le traitement par BT le temps de faire les explorations et les traitements nécessaires en cas :

de maladie sérique, réaction d’hypersensibilité aux agents biologiques ;
d’infection nécessitant un traitement spécifique (tuberculose, etc…) ;
de lymphome, cancer ;
d’hépatite : réactivation d’hépatite B ou C.

Circonstances particulières
Si antécédent d’infection virale

Prendre en compte les antécédents comme :

herpès récurrent : surveillance, voire traitement préventif par valaciclovir ;
infection VHB ou VHC non réplicative : surveillance PCR/mensuelle pendant trois mois, puis trimestrielle (réactivation) ;
chez la femme, surveillance gynécologique : frottis cervicovaginal (condylome, dysplasie cervicale).

Si dysimmunité connue

Prendre en compte les anomalies dysimmunitaires :

anticorps antinucléaires (taux de référence) et surveillance clinique (lupus)
gammapathie monoclonale :<1g/L ou>1g/L : dans tous les cas prudence et surveillance de l’électrophorèse trimestrielle ou semestrielle

Vaccination

Les conduites à tenir concernant les vaccins est la suivante :

les vaccins vivants (fièvre jaune, ROR, BCG) sont contre-indiqués : il est nécessaire d’interrompre le traitement par BT cinq demi-vies avant la vaccination (pour l’infliximab=50jours ou l’adalimumab=75 jours, étanercept=15 jours, ustekinumab=100 jours) puis reprendre la BT trois semaines après ;
la grippe saisonnière : vaccin recommandé ;
le pneumocoque (Pneumo 23®) : vaccin recommandé ;
le H1N1 : vaccin recommandé ;
l’hépatite B : vaccin recommandé ;
HPV (vaccin Gardasil® ou Cervarix®) recommandé chez les jeunes femmes de moins de 23ans.

Cancers

En cas de cancers :

un carcinome basocellulaire : exérèse et reprendre BT ;
un carcinome épidermoïde in situ : exérèse et reprendre BT ;
mélanome, lymphomes, tumeurs solides : le traitement par BT doit être interrompu. Il sera éventuellement repris sous réserve d’une rémission prolongée et après avis pluridisciplinaire.

Soins dentaires

En cas de soins dentaire :

soins non septiques (détartrage, caries, implant) : pas de recommandation particulière ;
soins septiques (abcès) : antibioprophylaxie.

Chirurgie

Si besoins de chirurgie :

non septique : arrêt de la BT avant le geste, pendant une durée de deux demi-vies (infliximab=20 jours, adalimumab=30 jours, étanercept=sept jours, ustekinumab = 40 jours) ;
chirurgie septique : arrêt de la BT avant le geste pendant une durée de cinq demi-vies ;
en urgence, arrêt de la BT et discuter une antibioprophylaxie si sepsis ;
reprise BT après cicatrisation.

Brûlure-traumatisme cutané

En cas de brûlure ou traumatisme :

lésions superficielles : traitement symptomatique, poursuivre la BT ;
lésions étendues ou profondes : arrêt de la BT et attendre la cicatrisation.

Effets secondaires

Doivent faire l’objet d’une déclaration au centre régional de pharmacovigilance.

Déclaration d’intérêts

F. Aubin est investigateur, conférencier ou consultant pour des études financées par les laboratoires : Abbott, Janssen-Cilag, Leo Pharma, Novartis, Pierre Fabre, Schering Plough, Pfizer Wyeth, Galderma, Merck Serono, Celgene, Waldmann.



© 2011  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline