Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising



Journal Français d'Ophtalmologie
Volume 35, n° 4
pages 242-250 (avril 2012)
Doi : 10.1016/j.jfo.2011.05.009
Received : 22 Mars 2011 ;  accepted : 5 May 2011
Mécanismes de plasticité saccadique chez les patients atteints de maladie de Parkinson
Saccadic system plasticity mechanisms in Parkinson disease patients
 

Figure 1




Figure 1 : 

Protocole d’adaptation des saccades réactives et Tracé de saccade réactive pour un essai du premier bloc d’adaptation avec un saut de cible de 25 % chez un témoin. Protocole : le premier écran présente un point de fixation (PF) central. Puis, le PF est éteint et la cible apparaît de manière excentrée à droite sur cet exemple. Le saut de cette cible s’effectue de manière concomitante à l’initiation d’une saccade horizontale (représentée par la flèche dirigée vers la droite) de vitesse supérieure à 70–90°/sec. La cible effectue donc un saut « backward », qui entraine une saccade retour (flèche vers la gauche). Pendant les phases pré et post-test la séquence d’évènements est la même mais au moment de l’initiation de la saccade, la cible disparaît. Tracé de saccade : Sur le tracé de la saccade, seule la composante horizontale du mouvement de l’œil est représentée. Le trait plein représente la position de la cible au cours de l’essai (+8° et +6° après le saut). Environ 200ms après l’apparition du premier saut de cible (+8°) on observe la saccade dirigée vers la droite (vers le haut sur le graphique). En même temps que l’initiation de cette saccade se produit le deuxième saut de cible (de +8° à +6°). Ce deuxième saut déclenche, vers 500ms, une saccade de correction vers la gauche permettant la fovéalisation de la cible. Au fur et à mesure de l’adaptation, l’amplitude de la saccade primaire (ici vers 200ms) diminuera progressivement pour atteindre directement la position finale de la cible.


Figure 2




Figure 2 : 

Évolution du changement de gain moyen au cours du protocole d’adaptation suivant les différents blocs, pour le groupe témoin et chez deux patients (P2 et P4). Pour le groupe Témoin, la courbe représente la moyenne de changement de gain pour les saccades dans les deux directions : il existe un changement de gain significatif tout au long de l’expérience. Pour les patients P2 et P4, la courbe grise en trait plein représente le changement de gain concernant les saccades dirigées vers la cible controlatérale au syndrome parkinsonien chez ce patient, et la courbe noire en pointillé représente le changement de gain des saccades dirigées vers la cible ipislatérale. Chaque moyenne de changement de gain pour chaque bloc est comparée au pré-test : *p <0,05 ; **p <0,01 ; ***p <0,001 (post-hoc). On observe chez le patient P2 un déficit d’adaptation pour les 2 latéralités. Cependant la courbe garde une tendance à la diminution du gain (courbe « d’allure adaptative »). Chez le patient P4, il existe un changement de gain nettement significatif entre le post-test et le pré-test pour les deux latéralités. En revanche, il existe une différence significative en post-test : les saccades controlatérales « retiennent » moins bien l’adaptation (en post-test il n’y a plus d’afférences visuelles) que les saccades ipsilatérales au syndrome parkinsonien.

EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline