Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    6 0 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 79, n° 3
pages 245-250 (mai 2012)
Doi : 10.1016/j.rhum.2011.07.010
accepted : 22 July 2011
Polymorphismes de PADI4 et de ses haplotypes chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde
 

Somia H. Abd-Allah a, , Amal S. El-Shal a, Sally M. Shalaby a, Heba F. Pasha a, Amany M. Abou El-Saoud b, Amany R. El-Najjar b, Eman E. El-Shahawy b
a Service de biochimie, faculté de médecine, université Zagazig, Zagazig, Égypte 
b Service de rhumatologie et réadaptation fonctionnelle, faculté de médecine, université Zagazig, Zagazig, Égypte 

Auteur correspondant.
Résumé
Objectif

Les buts de notre étude ont été d’analyser comment les polymorphismes du gène de la peptidyl-arginine désiminase de type IV (PADI4) participent à la susceptibilité à la polyarthrite rhumatoïde (PR) dans une population égyptienne ; s’ils sont associés à l’activité et à la sévérité de la maladie ; s’ils influencent le taux des anticorps anti-vimentine mutée citrullinée (anti-MCV).

Méthodes

Trois polymorphismes mononucléotidiques (SNP) de PADI4 (PADI4-92, PADI4-96, PADI4-102) ont été analysés chez 275 patients atteints de PR et 275 témoins sains par une méthode de polymerase chain reaction-based restriction fragment length polymorphism (PCR-RLFP). Les taux sériques des anti-MCV ont été mesurés par une technique immuno-enzymatique Elisa.

Résultats

Il existait des associations significatives entre la susceptibilité à la PR et les allèles mineurs de PADI4-92 (OR : 1,48 ; IC95 % : 1,17–1,88) et de PADI4-102 (OR : 2,05 ; IC95 % : 1,61–2,61), mais pas avec ceux de PADI4-96 (OR : 1,09 ; IC95 % : 0,86–1,39). Les haplotypes 2 (GCC) et 3 (GTC) de PADI4 étaient aussi associés à la susceptibilité à la PR. À l’inverse, l’haplotype 1 (CTC) semblait protéger vis-à-vis de l’apparition de la PR. Une association significative entre les haplotypes de PADI4 et la sévérité de la PR a été mise en évidence.

Conclusion

Les SNP et les haplotypes de PADI4 étaient associés à la susceptibilité à la PR, mais aucune relation n’a été observée entre les haplotypes de PADI4 et les taux d’anti-MCV.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Polyarthrite rhumatoïde, PADI4, Anti-MCV, polymorphisme mononucléotidique



 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais la référence anglaise de Joint Bone Spine (doi:10.1016/j.jbspin.2011.07.006).



© 2011  Société Française de Rhumatologie@@#104156@@
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline