Article

2 Iconography
1 Complement
Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    11 2 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 79, n° 3
pages 264-274 (mai 2012)
Doi : 10.1016/j.rhum.2012.02.006
accepted : 9 February 2012
Actualisation 2012 des recommandations françaises du traitement médicamenteux de l’ostéoporose post-ménopausique
 

Karine Briot a, , Bernard Cortet b, Thierry Thomas c, Maurice Audran d, Hubert Blain e, Véronique Breuil f, Laure Chapuis g, Roland Chapurlat h, Patrice Fardellone i, Jean-Marc Feron j, Jean-Bernard Gauvain k, Pascal Guggenbuhl l, m, Sami Kolta a, Eric Lespessailles n, Brigitte Letombe o, Christian Marcelli p, Philippe Orcel q, Patrick Seret r, Florence Trémollières s, Christian Roux a
a Service de rhumatologie, hôpital Cochin, université Paris-Descartes, 75014 Paris, France 
b EA 4490, service de rhumatologie, CHU de Lille, 59037 Lille, France 
c Inserm U1059, service de rhumatologie, CHU de Saint-Étienne, 42055 Saint-Étienne, France 
d Service de rhumatologie et GEROM, faculté de médecine et UNAM, CHU d’Angers, 49933 Angers, France 
e Unité de soins aigus gériatriques, centre Antonin-Balmes, CHU de Montpellier, université Montpellier 1, 34295 Montpellier, France 
f Service de rhumatologie, CHU de Nice 1, université Nice Sophia-Antipolis, 06000 Nice, France 
g Service de rhumatologue, 35500 Vitré, France 
h Inserm U1033, service de rhumatologie, hôpital Edouard-Herriot, université de Lyon, 5, place d’Arsonval, 69437 Lyon, France 
i Inserm ERI 12, service de rhumatologie, CHU d’Amiens, 80090 Amiens, France 
j Service de chirurgie orthopédique de l’hôpital Saint-Antoine, hôpitaux universitaires Est-Parisiens, 75012 Paris, France 
k Centre de médecine gériatrique, CHR d’Orléans, 45032 Orléans, France 
l Service de rhumatologie, CHU de Rennes, 16, boulevard de Bulgarie, 35203 Rennes, France 
m Inserm UMR U 991, université de Rennes 1, 35000 Rennes, France 
n Service de rhumatologie, CHR d’Orléans, 45067 Orléans, France 
o Service de gynécologie médicale et médecine du couple, hôpital Jeanne-de-Flandre, CHRU de Lille, 59037 Lille, France 
p Service de rhumatologie, CHU, hôpital Côte-de-Nacre, 14033 Caen, France 
q Service de rhumatologie, CHU hôpital Lariboisière, 75010 Paris, France 
r Service de rhumatologue, 49100 Angers, France 
s Centre de ménopause, hôpital Paule-de-Viguier, 31059 Toulouse, France 

Auteur correspondant.
Résumé
Objectifs

Actualiser sous l’égide de la section os de la Société française de rhumatologie (SFR) et du groupe de recherche et d’information sur les ostéoporoses (GRIO) en collaboration avec des sociétés savantes (Collège national des gynécologues et obstétriciens français, groupe d’étude de la ménopause et du vieillissement hormonal, Société française de chirurgie orthopédique, Société française d’endocrinologie, Société française de gériatrie et de gérontologie) les recommandations du traitement médicamenteux de l’ostéoporose post-ménopausique publiées en 2006 par la Haute Autorité de santé (HAS).

Méthodes

Un groupe de travail, représentatif des spécialités médicales intervenant dans la prise en charge de ces patientes a élaboré ces recommandations à partir d’une analyse systématique de la littérature selon la méthode HAS.

Résultats

Ces recommandations insistent sur la prise en charge des femmes avec une fracture sévère chez lesquelles un traitement anti-ostéoporotique est recommandé. En cas de fracture sévère, tous les traitements peuvent être prescrits ; l’acide zolédronique est à privilégier en première intention après une fracture de hanche. Dans les autres cas (avec ou sans fracture non sévère) l’indication thérapeutique dépend des valeurs de la densité minérale osseuse (DMO) et du FRAX® ; tous les traitements peuvent être utilisés ; le raloxifène et l’ibandronate étant réservés aux patientes à faible risque de fracture périphérique. Le traitement sera prescrit pour une séquence de cinq ans ; sa poursuite ou son interruption dépendra des résultats de la réévaluation réalisée à cinq ans.

Conclusions

Ces recommandations ont pour but de clarifier la prise en charge pharmacologique de l’ostéoporose post-ménopausique pour les médecins.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Ostéoporose, Ménopause, Fracture, FRAX®, Densitométrie osseuse



 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais la référence anglaise de Joint Bone Spine (doi:10.1016/j.jbspin.2012.02.014).



© 2012  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline