Article

3 Iconography
Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    3 3 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 79, n° 3
pages 278-280 (mai 2012)
Doi : 10.1016/j.rhum.2011.11.005
accepted : 26 September 2011
Amylose AL avec atteinte de l’artère temporale évoquant une artérite giganto-cellulaire
 

Alexandra Audemard a, 1, Jonathan Boutemy a, 1, Françoise Galateau-Salle b, 1, Margaret Macro c, 1, Boris Bienvenu a, , 1
a Service de médecine interne, faculté de médecine, université de Caen Basse-Normandie, CHU de Caen, 14000 Caen, France 
b Service d’anatomie pathologique, faculté de médecine, université de Caen Basse-Normandie, CHU de Caen, 14000 Caen, France 
c Service d’hématologie, CHU de Caen, 14000 Caen, France 

Auteur correspondant.
Résumé

L’amylose à chaînes légères (AL) peut présenter des caractéristiques évoquant une vascularite, comme une artérite à cellules géantes ou maladie de Horton (MH). Nous décrivons le cas d’un homme âgé de 80ans présentant initialement une claudication bilatérale de la mâchoire, des céphalées bitemporales et des arthralgies, chez lequel une amyloïdose AL a été révélée par une biopsie de l’artère temporale. Une amylose AL compliquant un myélome multiple et simulant une MH ainsi qu’une pseudopolyarthrite rhizomélique (PMR) a été diagnostiquée. Le patient a été traité avec succès par melphalan et dexaméthasone, ainsi, les chaînes légères libres kappa ont diminué, la claudication de la mâchoire et les céphalées ont disparu. Certains traits similaires existent entre la MH et l’amylose AL de localisation temporale, rendant difficile le diagnostic. Chez des patients présentant des symptômes cliniques compatibles avec une MH, la coloration de la biopsie par le rouge Congo peut conduire à un diagnostic d’amylose et en adapter le traitement.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Amylose AL, Amylose primitive, Artérite giganto-cellulaire, Biopsie de l’artère temporale



 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais la référence anglaise de Joint Bone Spine (doi:10.1016/j.jbspin.2011.09.007).

1  Tous les auteurs ayant contribué de façon substantielle à ce manuscrit ont approuvé les données présentées et leur interprétation.


© 2012  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline