Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 139, n° 12S
pages B225-B226 (décembre 2012)
Doi : 10.1016/j.annder.2012.10.392
Résumés des Posters

Hyperhidrose axillaire après épilation laser : mythe ou réalité ?
 

H.J. Laubach , T. Fusade, S. Lafaye, E. Guigné
Centre laser Saint-Pétersbourg, Paris, France 

Auteur correspondant.

Mots clés : Épilation, Hyperhidrose, Laser


Introduction .– Durant ces dernières années, deux publications ont rapporté une augmentation prolongée de la sudation axillaire après épilation par laser. Helou et al. ont ainsi constaté l’apparition d’une hyperhidrose chez 11 % des 400 patients participant à leur étude, tandis que 6 % d’entre eux notaient rétrospectivement l’apparition d’une odeur incommodante associée (bromhidrose). Aydin et al., évaluant l’effet à long terme de l’épilation par laser Yag 1064 nm sur la production de sueur axillaire, trouvaient une augmentation significative.

Matériel et méthodes . Nous avons dans cette optique effectué une analyse rétrospective des modifications perçues de la production sudorale axillaire après épilation laser Alexandrite 755nm longue-pulsée chez 163 patients traités dans notre centre d’octobre 2010 à septembre 2011.

Résultats . Sur les 163 questionnaires adressés, les données de 86 patients étaient exploitables pour notre analyse rétrospective (52,8 %). Le suivi médian était de sept mois. Les fluences utilisées étaient disponibles pour 30 patients et étaient en moyenne de 21,9J/cm2. Il était demandé aux patients s’ils avaient perçu une augmentation de la production sudorale et dans l’affirmative, de la quantifier sur une échelle de 1 à 10. Les données était analysées en utilisant le programme d’analyse statistique PSPP : le suivi moyen après la première séance d’épilation était de dix mois. Soixante et onze sujets (82,6 %) rapportaient une diminution de la densité des poils évaluée à 6,7/10 (déviation standard 2,4) et neuf ne rapportaient aucune différence. Aucune différence significative de la densité ne s’établissait entre les aisselles droite et gauche. Vingt-quatre patients (28 %) rapportaient une augmentation de la transpiration évaluée à 6,0/10 pour l’aisselle droite et 5,7 pour la gauche (différence non significative). L’apparition de l’hypersudation était estimée survenir en moyenne 4,2 mois après la première session. Une bromhidrose associée à l’hyperhidrose était signalée par 19,7 % des patients, évaluée en moyenne au score de 3,5/10.

Discussion .– On peut imaginer que les patients qui n’ont pas répondu au questionnaire n’ont pas trouvé de motivation suffisante pour faire la démarche du fait de l’absence, dans leur cas, de survenue d’effets secondaires. Ainsi, sur 163 patients, 24 (14,7 %) notaient une augmentation de sudation axillaire après épilation. Parmi ceux-ci, une bromhidrose associée à l’hyperhidrose était rapportée chez 15 sujets (9,3 %).

Conclusion .– Notre étude confirme ainsi les données de la littérature, soit une augmentation de la sudation associée à une bromhidrose chez au moins 10 % des patients traités pour une pilosité axillaire avec un laser infrarouge à impulsions longues. Il nous apparaît nécessaire de porter à la connaissance des patients cette possibilité d’événement indésirable.

Déclaration d’intérêts .– Aucun.


Top of the page

© 2012  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@