Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 139, n° 12S
pages B49-B50 (décembre 2012)
Doi : 10.1016/j.annder.2012.10.005
Résumés des communications orales

Résultats préliminaires de l’étude médicoéconomique BACHIMO comparant la chirurgie micrographique de Mohs (CMM) à l’exérèse chirurgicale (EC)
 

V. Chaussade a, , M. Sznajder b, J.-F. Sei a, U. Zimmermann c, O. CogrelL d, B. Guillot e, F. Habib f, P. Aegerter b, P. Saiag a
a Dermatologie, France 
b URC, France 
c Anatomopathologie, hôpital Ambroise-Paré, Boulogne-Billancourt, France 
d Dermatologie, hôpital du Haut-Lévêque, Bordeaux, France 
e Dermatologie, hôpital Saint-Éloi, Montpellier, France 
f Dermatologie, hôpital Carémeau, Nîmes, France 

Auteur correspondant.

Mots clés : Carcinome basocellulaire, Chirurgie micrographique de Mohs, Coût, Efficacité


Introduction.– La CMM serait le traitement le plus efficace des carcinomes basocellulaires (CBC) de mauvais pronostic, mais son coût serait plus élevé que l’EC. Pour la première fois en France, les coûts comparatifs ont été mesurés dans l’étude BACHIMO (Stic 2007).

Matériel et méthodes.– Évaluation médicoéconomique comparative de la CMM et de l’EC, de type cohorte prospective multicentrique comparative non randomisée, en ouvert, de type « ici et ailleurs ». L’objectif était de connaître les coûts des deux techniques et leur efficacité. Les CBC inclus devaient être de mauvais pronostic selon la recommandation de l’Anaes 2004. L’efficacité était mesurée par le taux de non-récidive à deux et cinq ans. Les coûts directs (uniquement médicaux) ont été évalués par micro-costing. Les coûts indirects hospitaliers ont été estimés à partir de clés de répartition proposées pour la logistique et la gestion par les services financiers des hôpitaux.

Résultats.– Deux cent soixante-sept CBC ont été inclus entre 2008 et 2010, 138 traités par CMM dans quatre centres et 129 par EC dans cinq centres. Huit patients ont été sortis d’étude : trois inclusions à tort, trois décès, un ayant nécessité une radiothérapie complémentaire et un pour fin d’exérèse en slow-Mohs. La moyenne d’âge des deux groupes était similaire : 66ans pour CMM et 64ans pour EC, ainsi que la taille des tumeurs : 18,3×13,1mm pour CMM et 17×12,2mm pour EC. Un patient dans le groupe CMM contre 15 dans le groupe EC ont bénéficié d’une imagerie préopératoire. Quinze patients dans le groupe EC ont eu des examens complémentaires contre 0 dans le groupe CMM. Les CBC nodulaires, les CBC sclérodermiformes et les CBC ayant récidivé ont été plus nombreux de façon significative dans le groupe CMM. Un à deux étapes ont suffi pour obtenir une exérèse complète dans le groupe CMM. Environ 4/5 des CBC du groupe EC n’ont pas nécessité de second temps (mais 40 % de données manquantes). Les durées de présence du patient au bloc et du temps opératoire étaient similaires pour la première étape de CMM et pour l’exérèse initiale d’EC. Elles diminuaient d’1/3 pour la seconde étape de CMM. L’analyse des données médicoéconomiques est en cours et sera présentée lors des JDP 2012.

Conclusion.– Première étude comparative en France et second au monde avec une technique fine d’analyse des coûts, financée par l’Institut national du cancer, elle a pour but de valoriser à son juste coût la CMM par rapport à la technique en deux temps.

Déclaration d’intérêts .– Aucun.


Top of the page

© 2012  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@