Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 139, n° 12S
page B52 (décembre 2012)
Doi : 10.1016/j.annder.2012.10.010
Résumés des communications orales

Lymphome B cutané de type membre inférieur : le pronostic s’est amélioré
 

F. Grange a, , P. Joly b, C. Barbe c, M. Bagot d, S. Oro e, E. Maubec f, M. D’Incan g, C. Ram-Wolff d, I. Templier h, E. Esteve i, G. Quereux j, M. Leduc c, P. Saiag k, M. Beylot-Barry l

GFELC

a Hôpital Robert-Debré, Reims, France 
b CHU, Rouen, France 
c CHU, Reims, France 
d Saint-Louis, France 
e CHU, Créteil, France 
f Bichat, Paris, France 
g CHU, Clermont-Ferrand, France 
h CHU, Grenoble, France 
i CHR, Orléans, France 
j CHU, Nantes, France 
k CHU, Boulogne, France 
l CHU, Bordeaux, France 

Auteur correspondant.

Mots clés : Lymphome B cutané type membre inférieur, Pronostic, Sujet âgé


Introduction.– Les lymphomes cutanés (LC) B à grandes cellules type membre inférieur (LC MI) touchent des sujets âgés et sont graves (survie spécifique à cinq ans estimée à 40–50 %). Toutefois, l’évolution de la prise en charge survenue en France à partir de 2002–2004 nous semblait avoir amélioré ce pronostic. Nous avons testé cette hypothèse en comparant la survie des malades diagnostiqués en 2004–2010 (période P2) à la période 1988–2003 (P1).

Patients et méthodes.– Les dossiers des malades suivis dans le cadre du Groupe français d’étude des LC pour un LC MI ont été revus, et le suivi actualisé au 31 décembre 2011. Les caractéristiques initiales, les traitements et les courbes de survie spécifique des malades de P1 et P2 ont été comparés. Une analyse de survie multivariée a été réalisée pour préciser le rôle de la période et de l’évolution des traitements.

Résultats.– Cent quinze malades étaient inclus (P1 : 54 ; P2 : 61). Aucune différence n’était observée entre P1 et P2 pour l’âge (moy. 77ans), le sexe (F : 59 %), la présence de tumeurs multiples (73 %) ou le siège aux MI (79 %). En revanche, une radiothérapie première était prescrite dans 57 % des cas de P1 contre 16 % pour P2 (p <0,0001). Seuls 14 % des malades de P1 recevaient une polychimiothérapie+rituximab (R-PCT), contre 88 % pour P2 (p <0,0001). Une rémission complète survenait dans 68 % des cas en P1 et 82 % en P2. Les taux de survie spécifique à trois et cinq ans augmentaient de 55 % et 46 % (P1) à 74 % et 66 % (P2) (p =0,01). La comparaison entre les malades traités par R-PCT et les autres ne montrait aucune différence pour l’âge et les facteurs pronostiques connus (nombre et siège des lésions), mais une différence majeure de survie à trois et cinq ans (80 % et 74 % vs 48 % et 38 %, p <0,0001). En analyse multivariée ajustée sur la période (p =0,6), la R-PCT avait un effet protecteur majeur sur le risque de décès (HR=0,2 ; IC95 %=0,1–0,5, p =0,0006), tandis que les facteurs classiques (siège et nombre des lésions) n’atteignaient pas la significativité (p =0,07).

Discussion.– Il s’agit de la plus grande étude de survie dans les LC MI et de la première étude montrant une amélioration du pronostic. De précédentes études ont montré un effet péjoratif majeur de lésions multiples et du siège au MI. Notre étude suggère une neutralisation partielle de ces facteurs par les traitements de type R-PCT.

Conclusion.– Les malades doivent être informés sur la base d’un taux de survie à cinq ans de 66–75 % (et non de 40–50 %). Les traitements de type R-PCT doivent être privilégiés.

Déclaration d’intérêts .– Aucun.


Top of the page

© 2012  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@