Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 139, n° 12S
pages B54-B55 (décembre 2012)
Doi : 10.1016/j.annder.2012.10.015
Résumés des communications orales

Névrite optique rétrobulbaire sous traitement par anti-TNF-alpha du psoriasis : quatre cas et revue de la littérature
 

A. De Masson a, , B. Ben Said b, J. Parier a, E. Begon a, F. Augey c, C. Goujon b, d, K. Dahel d, J.-F. Nicolas b, F. Bérard b, H. Bachelez a, M. Bagot a, J.-D. Bouaziz a
a Dermatologie, hôpital Saint-Louis, paris, France 
b Service d’allergologie et d’immunologie clinique, CHU Lyon-Sud, Lyon, France 
c Dermatologie, centre hospitalier de Vienne, Vienne, France 
d Unité de recherche clinique, CHU Lyon-Sud, Lyon, France 

Auteur correspondant.

Mots clés : Anti-TNF alpha, Complications, Maladie démyélinisante, Névrite optique, Psoriasis


Introduction.– Les anti-TNF alpha sont un traitement efficace recommandé dans le traitement du psoriasis cutané modéré à sévère en cas d’échec, intolérance ou contre-indication à deux traitements systémiques. Des effets secondaires dysimmuns, en particulier démyélinisants, ont été rarement rapportés au cours de traitements par anti-TNF. La névrite optique rétrobulbaire (NORB) est une maladie démyélinisante du nerf optique qui constitue le signe inaugural d’une sclérose en plaques (SEP) dans 38 % des cas. La NORB n’est pas décrite, à notre connaissance, au cours du traitement par anti-TNF alpha du psoriasis. Nous rapportons quatre cas de NORB au cours du traitement par adalimumab (n =2) et etanercept (n =2) de psoriasis cutanés sévères.

Patients et méthodes.– Étude rétrospective multicentrique de quatre cas de NORB au cours du traitement par anti-TNF alpha d’un psoriasis cutané sévère. Revue de la littérature des maladies démyélinisantes survenues au cours de traitements par anti-TNF-alpha.

Résultats.– Les quatre patients recevaient un anti-TNF alpha en monothérapie. La NORB survenait respectivement 14, 24, 12 et 16 mois après le début du traitement et se présentait comme une baisse d’acuité visuelle unilatérale aiguë accompagnée d’une douleur oculaire variable. La NORB était confirmée par un hypersignal STIR du nerf optique en IRM chez deux patients ou par une anomalie des potentiels évoqués visuels chez les deux autres patients. La NORB régressait spontanément dans deux cas (partiellement dans 1 cas) et après corticothérapie intraveineuse dans deux cas. Les autres causes de NORB étaient écartés chez tous les patients.

Discussion.– Dans ces quatre cas, l’association temporelle entre le début du traitement et l’apparition des signes de NORB, l’absence d’autre cause de NORB, l’existence de cas précédemment décrits de NORB au cours du traitement par anti-TNF alpha de polyarthrites rhumatoïdes, maladies de Crohn et spondylarthropathies dans des délais comparables, et l’aggravation de SEP sous traitement anti-TNF dans un essai clinique, plaident pour l’imputabilité du traitement par anti-TNF alpha dans le développement de la maladie démyélinisante. Cependant, les données de la littérature concernant les maladies démyélinisantes au cours de traitement par anti-TNF proviennent d’études non contrôlées et une relation de cause à effet ne peut être affirmée formellement à ce jour.

Conclusion.– La NORB devrait être suspectée en cas de baisse d’acuité visuelle brutale chez un patient psoriasique sous anti-TNF alpha et conduire à l’interruption du traitement. L’incidence de cette pathologie démyélinisante devrait être étudiée dans les registres de suivi à long terme.

Déclaration d’intérêts.– A. De Masson : aucun, B. Ben Said : aucun, J. Parier : aucun, E. Begon : aucun, F. Augey : aucun, C. Goujon : aucun, K. Dahel : aucun, J.-F. Nicolas : aucun, F. Bérard : aucun, H. Bachelez : consultant pour : Abbott, Centocor, Janssen-Cilag, Leo Pharma, Novartis, Pfizer, Schering-Plough, Basilea et Almirall, M. Bagot : consultant pour : Abbott, Pfizer et Janssen-Cilag, J.-D. Bouaziz : aucun.


 Iconographie disponible sur CD et Internet.


Top of the page

© 2012  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@