Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 139, n° 12S
pages B63-B64 (décembre 2012)
Doi : 10.1016/j.annder.2012.10.034
Résumés des communications orales

Intérêt de la réalisation systématique d’une sérologie syphilitique dans un service de dermatologie : étude rétrospective sur cinq ans
 

A. Valois a, , A.-C. Fougerousse a, J.-M. Puyhardy b, Q. Bensa a, A.-L. Liegeon a, Y. Véran a
a Dermatologie, France 
b Biologie, HIA Legouest, Metz, France 

Auteur correspondant.

Mots clés : Rapport coût-efficacité, Sérologie, Syphilis


Introduction.– La syphilis était considérée comme une maladie rare à la fin des années 1990, elle connaît une résurgence depuis l’année 2000. La sérologie syphilitique est demandée de façon systématique dans certains services (dermatologie, neurologie) compte tenu de son polymorphisme clinique et de sa gravité potentielle. Nous avons souhaité évaluer l’intérêt de sa réalisation systématique dans un service de dermatologie.

Patients et méthodes.– Il s’agissait d’une étude rétrospective, concernant les nouveaux patients hospitalisés dans le service de dermatologie de l’HIA Legouest de Metz du premier janvier 2007 au 31 décembre 2011. La sérologie syphilitique (Veneral Disease Research League [VDRL]) et Treponema Pallidum HemAgglutination [TPHA]) était réalisée de façon systématique.

Résultats.– Sur la période de l’étude, 1093 patients ont été inclus. L’âge moyen était de 60ans [16–101], le sex-ratio de 0,88. Au moins un des tests était perturbé chez 17 patients (1,5 %) : âge moyen 56ans [18–89] et sex ratio 2,4. Parmi les 13 hommes avec au moins un des tests perturbés, cinq (38 %) avaient des relations sexuelles avec des hommes (HSH) (donnée non disponible pour un patient). Les deux tests étaient positifs dans huit cas, dont six pour lesquels le diagnostic était déjà connu à l’entrée. Le VDRL était positif isolément dans un cas, et le TPHA dans huit cas (deux considérés comme des syphilis jamais traitées ; quatre cicatrices sérologiques (syphilis connue et traitée ou diminution du TPHA sur contrôle) et deux perdus de vue). Au total, quatre syphilis anciennes non traitées ont été découvertes et prises en charge. Le coût des sérologies était estimé à 5902 euros en réactifs, et 273heures de travail de technicien.

Discussion.– La réalisation systématique d’une sérologie syphilitique en dermatologie semble peu rentable puisque dans notre étude, seuls quatre diagnostics fortuits ont été réalisés (0,4 % des sérologies). La fausse positivité de la sérologie syphilitique (VDRL+ et TPHA–) est une éventualité rare (0,1 %). Nos résultats sont comparables à ceux de Brion et al. qui avaient réalisé une étude similaire dans un service de médecine interne en 1986. Le sexe masculin ainsi que l’orientation sexuelle (HSH) semblent être des facteurs de risque. Il a fallu réaliser 1087 tests pour diagnostiquer quatre syphilis anciennes non traitées (soit un coût estimé à 1467 euros par diagnostic).

Conclusion.– La réalisation systématique de la sérologie syphilitique en dermatologie semble avoir peu d’intérêt au regard du rapport coût–bénéfice. Il est indispensable de la réaliser au moindre doute car la syphilis reste la « grande simulatrice ».

Déclaration d’intérêts .– Aucun.


Top of the page

© 2012  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@