Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 139, n° 12S
page B63 (décembre 2012)
Doi : 10.1016/j.annder.2012.10.033
Résumés des communications orales

L’alcool serait un facteur de risque mais pas un facteur de sévérité pour le psoriasis : analyse systématique de la littérature
 

E. Brenaut a, , C. Horreau b, C. Pouplard c, T. Barnetche d, M.-A. Richard b, C. Paul c, F. Aubin e, S. Aractingi f, B. Cribier g, P. Joly g, D. Jullien h, M. Le Maître i, J.-P. Ortonne j, L. Misery a
a CHU, Brest, France 
b CHU, Marseille, France 
c CHU, Toulouse, France 
d Methodomics, Bordeaux, France 
e CHU, Besançon, France 
f Tenon, Paris, France 
g CHU, Strasbourg, France 
h CHU, Lyon, France 
i Dermatologie, Caen, France 
j CHU, Nice, France 

Auteur correspondant.

Mots clés : Alcool, Psoriasis


Introduction.– Plusieurs études ont montré que les patients psoriasiques consommaient plus d’alcool que la population générale. Cependant, des questions persistent : est-ce que l’alcool est un facteur de risque de psoriasis ? Un facteur de sévérité ? Éléments de réponse par une revue de la littérature.

Observations .– Revue systématique de la littérature entre 1974 et février 2012 dans les bases de données Pubmed, Embase et Cochrane. Mots clés « psoriasis » and « alcohol related disorders » or « alcohol drinking » puis, pour élargir la recherche, « psoriasis » and « risk factor » or « comorbidity ». Sur les 911 références trouvées, 837 ont été exclues à la lecture des abstracts et 60 à la lecture du texte intégral. Quatorze études ont été retenues.

Résultats.– Concernant le facteur de risque, cinq études ont été retenues. La majorité (4/5) trouvent que l’alcool est un facteur de risque de psoriasis : trois études cas–témoins avec des odds ratios variant de 2,5 à 3,4 et une étude de cohorte : risque relatif de 1,7 (1,2–2,7) pour une consommation supérieure à 2,3 boissons alcoolisées par semaine. La cinquième étude ne retrouve pas ce lien mais elle semble manquer de puissance statistique (faible effectif, composé uniquement de femmes avec faible consommation d’alcool). Concernant la sévérité, 12 études ont été retenues. Pour cinq d’entre elles, il existe un lien : consommation supérieure à deux verres/jour associée à un risque doublé de psoriasis plus sévère, 9 % des patients avec un psoriasis modéré sont « gros buveurs » contre 38 % avec psoriasis sévère. Les sept autres n’ont pas trouvé d’association.

Conclusion.– À notre connaissance, il s’agit de la première revue systématique sur ce sujet. Pour la première question (facteur de risque), le faible nombre d’études retenues s’explique par la nécessité d’avoir des données sur la consommation alcoolique avant le début du psoriasis, information rarement recueillie. Pour la majorité des études (4/5), l’alcool est un facteur de risque et serait donc une cause de psoriasis, et pas seulement une conséquence. Pour la seconde question (sévérité), il est difficile de conclure : les études ne trouvant pas de lien (7/12) sont plus nombreuses mais moins précises. À l’hétérogénéité de mesure de la consommation alcoolique s’ajoute l’hétérogénéité de mesure de la sévérité du psoriasis. La sévérité pourrait être un effet direct de l’alcool, mais aussi indirect : difficultés d’observance et contre-indications à certains traitements chez les patients alcooliques.

Déclaration d’intérêts.– E. Brenaut : subvention de Abbott, C. Horreau : subvention de Abbott, C. Pouplard : subvention de Abbott, T. Barnetche : subvention de Abbott, M.-A. Richard : subvention de Abbott, C. Paul : subvention de Abbott, F. Aubin : subvention de Abbott, S. Aractingi : subvention de Abbott, B. Cribier : subvention de Abbott, P. Joly : subvention de Abbott, D. Jullien : subvention de Abbott, M. Le Maître : subvention de Abbott, J.-P. Ortonne : subvention de Abbott, L. Misery subvention de Abbott.


Top of the page

© 2012  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@