Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 139, n° 12S
pages B83-B84 (décembre 2012)
Doi : 10.1016/j.annder.2012.10.077
Résumés des communications orales

Comparaison des techniques de détection des mutations BRAF dans les mélanomes
 

P. Saiag a, , Z. Hélias-Rodzewicz b, C. Longvert a, A. Von Diemling c, C. Marin b, U. Zimmermann b, T. Clerici b, J.-F. Emile b
a Dermatologie, France 
b Pathologie, CHU Ambroise-Paré, Boulogne, France 
c Neuropathologie, Ruprecht-Karls-University, Heidelberg, Allemagne 

Auteur correspondant.

Mots clés : BRAF, Mélanome métastatique, Test prédictif de réponse


Introduction.– La détection des mutations BRAFvf00 est récemment devenue indispensable afin de traiter par inhibiteurs de BRAF (vemurafenib) les mélanomes métastatiques. Les techniques de détection des mutations BRAFVf00 sont nombreuses et ont des différences de sensibilité, de spécificité, de coût et de délai. En France, les plateformes INCA n’utilisent pas ou peu le test commercial COBAS. Le but de cette étude était de comparer 4 méthodes de détection, dont une nouvelle technique immuno-histochimique, afin de déterminer la technique optimale à utiliser en routine.

Matériel et méthodes.– Quatre-vingt-dix-sept échantillons de mélanomes métastatiques ont été analysés afin de détecter les mutations de BRAF sur l’exon 15 par :

– séquençage de Sanger ;

– PCR en temps réel ;

– immuno-histochimie avec l’anticorps VE1,spécifique de la protéine BRAFVf00E;

– pyroséquençage. Tous les prélèvements contenaient au moins 60 % de cellules tumorales.

Résultats.– Le séquençage bidirectionnel de Sanger des produits de PCR n’a permis de détecter que 85 % des patients mutés BRAFVf00E. La PCR spécifique BRAFVf00E en temps réel a permis d’identifier 97 % des patients mutés BRAFVf00E, ainsi que les patients BRAFVf00K et également tous les patients non mutés. L’immuno-histochimie avec VE1, spécifique de BRAFVf00E, a permis d’identifier tous les patients BRAFVf00E et non mutés, mais n’a pas permis la détection des autres mutations. Le pyroséquençage a correctement identifié tous les patients mutés ou non mutés.

Discussion.– Le séquençage de Sanger est considéré comme la technique de référence, mais nos résultats montrent un taux de 15 % de faux négatifs, confirmant d’autres travaux. Cette méthode ne devrait donc plus être utilisée en routine. L’immuno-histochimie est rapide (48h) et hautement spécifique pour BRAFVf00E, et pourrait être utilisée en première intention, comme pour la recherche d’amplification de HER2. Le pyroséquençage est la seule technique avec une sensibilité et une spécificité de 100 %. Il s’agit donc de la technique la plus efficace pour détecter les mutations BRAFVf00E dans les mélanomes, qui doit ainsi être proposée en cas d’immuno-histochimie négative.

Conclusion.– La présence de la mutation BRAFVf00 a un impact thérapeutique majeur. La méthode de détection de ces mutations doit être fiable et rapide. Nous proposons une immuno-histochimie en première intention, puis pyroséquençage si elle est négative.

Déclaration d’intérêts .– Aucun.


Top of the page

© 2012  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@