Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 139, n° 12S
page B84 (décembre 2012)
Doi : 10.1016/j.annder.2012.10.078
Résumés des communications orales

Mélanome : relation entre la présence de mutations somatiques du gène BRAF et l’âge et/ou les constantes anthropométriques
 

E. Maubec a, , M. Geay b, S. El Zein b, E. Régnier-Rosencher b, C. Fite a, F. Boitier b, J. di Lucca a, N. Kalampokas b, N. Kramkimel b, A. Carlotti c, L. Deschamps d, X. Sastre-Garau e, E. Marinho d, M.-O. North f, J. Lamoril g, B. Crickx h, N. Dupin b, M.-F. Avril b
a Dermatologie, hôpital Bichat, France 
b Dermatologie, France 
c Anatomie et cytologie pathologiques, hôpital Cochin, France 
d Anatomie et cytologie pathologiques, hôpital Bichat, France 
e Anatomie et cytologie pathologiques, Institut Curie, France 
f Oncogénétique biologique, hôpital Cochin, France 
g Laboratoire de biochimie hormonale et génétique, hôpital Bichat, France 
h Dermatologie, hôpital Bichat, Paris, France 

Auteur correspondant.

Mots clés : IMC, BRAF, Mélanome


Introduction.– La relation entre risque de mélanome(MM) et obésité est controversée. Les mutations somatiques de BRAF sont observées chez 40 % environ des patients (pts) atteints de MM métastatique et sont plus fréquentes chez les sujets jeunes. L’objectif de cette étude était de déterminer si les constantes anthropométriques étaient associées au statut de BRAF.

Patients et méthodes.– Étude rétrospective de tous les pts atteints de MM testés pour BRAF de 2011 à 2012 dans deux centres. Pour chaque pt, les variables étudiées étaient l’âge au prélèvement, le sexe, le statut BRAF, le poids, la taille et l’IMC. L’âge au test et les constantes anthropométriques étaient comparées dans les deux groupes avec et sans mutation à l’aide de tests de Student.

Résultats.– La fréquence des mutations de BRAF parmi 143 patients était de 40,5 %. Elle était de 72 % chez les moins de 40ans, de 44 % entre 41 et 70ans et de 26 % au-delà de70ans. L’âge moyen au test était significativement plus faible chez les sujets avec mutation de BRAF que chez les sujets sans mutation (57ans vs 65ans, p =3,10–3) tandis que l’IMC et le poids ne différaient pas statistiquement (p >0,1). La taille moyenne des porteurs de mutations de BRAF était plus élevée que celle des sujets non mutés (172,3 vs 166,4 ; p =7,10–4). La taille ne différait pas significativement dans les trois classes d’âges<40ans, 41–70ans et >70ans (p =0,19). La fréquence des mutations de BRAF augmentait significativement avec la taille (p =0,01) et atteignait 78 % chez les pts mesurant plus de 1,80m.

Discussion.– Un âge jeune était associé à la présence de mutations de BRAF, confirmant les données publiées. Il n’y avait pas de relation avec l’IMC et le poids. Une plus grande taille est associée à un risque accru de mélanome chez l’homme. La relation significative identifiée par notre étude entre la taille et les mutations de BRAF a aussi été démontrée dans le carcinome colique.

Conclusion.– Nos résultats confirment que la fréquence des mutations BRAF est plus élevée dans le jeune âge et, pour la première fois montrent une relation avec la taille.

Déclaration d’intérêts .– Aucun.


Top of the page

© 2012  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@