Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 139, n° 12S
pages B84-B85 (décembre 2012)
Doi : 10.1016/j.annder.2012.10.079
Résumés des communications orales

Efficacité du trametinib (T), sur la survie sans progression (SSP) et la survie globale (SG), en comparaison à la chimiothérapie (C) chez des patients (pts) ayant un mélanome métastatique (MM) avec mutation de BRAFV600E/K
 

C. Robert a, , K. Flaherty b, P. Hersey c, P. Nathan d, C. Garbe e, M. Milhem f, L. Demidov g, J. Hassel h, P. Rutkowski i, P. Mohr j, R. Dummer k, U. Trefzer l, J. Larkin m, J. Utikal n, M. Casey o, L. Sherman o, W. Crist o, F. Wu o, K. Patel o, D. Schadendorf p
a Dermatologie, Institut Gustave-Roussy, Villejuif, France 
b Oncology, Massachusetts General Hospital, Boston, États-Unis 
c Melanoma Institute Australia, University of Sydney, Sydney, Australie 
d Oncology, Mount Vernon Cancer Centre, Northwood, Middlesex, Royaume-Uni 
e Dermatology, University Medical Center, Tuebingen, Allemagne 
f Oncology, Department of Internal Medicine, University of Iowa, Iowa City, États-Unis 
g Oncology, N.N.Blokhin Russian Cancer Research Center, Moscou, Fédération de Russie 
h Dermatologie, Department of Dermatology, University Hospital Heidelberg, Heidelberg, Allemagne 
i Department of Soft Tissue/Bone Sarcoma and Melanoma, Department of Soft Tissue/Bone Maria Sklodowska-Curie Memorial Cancer Center and Institute of Oncology, Varsovie, Pologne 
j Dermatology, Elbekliniken, Buxtehude, Allemagne 
k Dermatology, University of Zurich, Zurich, Suisse 
l Dermatologie, Charité, Berlin, Allemagne 
m Medecine, Royal Marsden Hospital, Londres, Royaume-Uni 
n Skin Cancer Unit, German Cancer Research Center, Heidelberg, Allemagne 
o GlaxoSmithKline, Philadelphie, États-Unis 
p Dermatologie, Hôpital Essen, Essen, Allemagne 

Auteur correspondant.

Mots clés : Anti-MEK, Mélanome, Phase III, Trametinib


Introduction.– Les possibilités de traitement du MM ont récemment évolué avec les AMM du vemurafenib et de l’ipilimumab, mais des tumeurs secondaires et d’autres toxicités préoccupantes sont observées avec ces traitements. T est un inhibiteur hautement sélectif de MEK1/2 ayant montré des résultats très encourageants au cours d’essais de phase I et II chez des pts ayant un MM BRAFV600E .

Patients et méthodes.– Cette étude de phase III a été conduite chez des pts ayant un MM BRAFV600E/K . Les pts étaient randomisés 2 :1 entre T (2mg QD) et C (DTIC ou paclitaxel) et stratifiés sur le taux de LDH et l’existence d’une chimiothérapie antérieure ; un cross-over vers T était autorisé pour les pts du bras C après progression. L’objectif principal était la SSP, les objectifs secondaires : la SG, le taux de réponses objectives (RO) et la tolérance.

Résultats.– Trois cent vingt-deux pts ont été randomisés dans le bras T (n =214) ou C (n =108). La PFS était significativement augmentée dans le bras T avec une PFS médiane de 4,8 mo vs 1,5 mo avec la C. Le HR était de 0,45, ce qui correspond à une diminution du risque de progression de 55 % avec le T par rapport à la CT. Le taux de RO était de 22 % avec le T vs 8 % avec C avec un HR de 0,54, en faveur de T malgré 51 pts ayant effectué le cross-over de C vers T. A six mois, 81 % des pts survivent dans le bras T vs 68 % avec la C. Après progression, les pts ont reçu du vemurafenib dans 8 % des cas dans le bras T vs 6 % dans le bras C, et de l’ipilimumab chez 5 % des patients traités initialement par T et 0 % dans le bras C. Rash, diarrhée, œdème, hypertension, fatigue ont été les plus fréquents effets secondaires avec le T. Des effets de classe des inhibiteurs de MEK ont été rarement observés (choriorétinopathie (<1 %) et diminution de la fraction d’éjection du VG (7 %) et étaient toujours réversibles.

Conclusion.– T est le premier inhibiteur de MEK démontrant une augmentation de la SSP et de la SG chez des pts ayant un MM avec BRAFV600E/K .

Déclaration d’intérêts.– C. Robert : consultant pour BMS, Roche, GSK, Novartis, K. Flaherty : aucun, P. Hersey : aucun, P. Nathan : aucun, C. Garbe : aucun, M. Milhem : aucun, L. Demidov : aucun, J. Hassel : aucun, P. Rutkowski : aucun, P. Mohr : aucun, R. Dummer : aucun, U. Trefzer : aucun, J. Larkin : aucun, J. Utikal : aucun, M. Casey : aucun, L. Sherman : aucun, W. Crist : aucun, F. Wu : aucun, K. Patel : aucun, D. Schadendorf : aucun.


Top of the page

© 2012  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@