Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 139, n° 12S
page B87 (décembre 2012)
Doi : 10.1016/j.annder.2012.10.084
Résumés des communications orales

Expression de la neuroserpine, inhibiteur des sérines-protéases, dans la peau
 

J. Chéret , N. Lebonvallet, L. Misery, C. Le Gall-Ianotto
Laboratoire des neurosciences, Université de Bretagne Occidentale, Brest, France 

Auteur correspondant.

Mots clés : Angiœdème, Mélanome, Neuroserpine


Introduction.– Depuis plusieurs années, il est devenu clair que les sérine protéases et leurs inhibiteurs spécifiques, les inhibiteurs des sérine protéases (SERPINEs), sont impliqués dans de nombreux événements physiologiques et pathologiques dans la peau. En particulier, le système fibrinolytique et son principal inhibiteur, le « plasminogen activator inhibitor » de type 1 (PAI-1), ont un rôle très important dans la physiopathologie de la cicatrisation cutanée ou de la fibrose dermique, ainsi que dans la progression tumorale des mélanomes. La neuroserpine (NSP) est un membre important des SERPINEs. Principalement exprimée dans le système nerveux central, elle a récemment été détectée dans d’autres organes comme le pancréas, le cœur, les reins et les testicules.

Matériel et méthodes.– Nous avons donc recherché la présence de la NSP par différentes techniques sur 10 prélèvements de peau humaine.

Résultats.– Nous avons détecté la présence de l’ARNm (RT-PCR) ainsi que l’expression de la forme native de la protéine (western blot) dans tous nos échantillons. Des techniques de co-immunomarquage nous ont permis de confirmer la présence de la NSP dans la peau et de localiser la protéine uniquement dans le derme et plus particulièrement au niveau des cellules endothéliales.

Conclusion.– Le rôle de la NSP reste à déterminer ; cependant, elle pourrait être impliquée dans de nombreux mécanismes physiopathologiques cutanés comme la cicatrisation, en agissant sur les métalloprotéases matricielles ou la fibrose dermique, par action sur le récepteur de l’activateur du plasminogène de type urokinase (uPA). Tout comme PAI-1, elle pourrait agir au niveau des mélanomes et du processus de dissémination tumorale. De plus, les angiœdèmes héréditaires ne sont pas toujours dus à une carence en inhibiteur de la C1, un inhibiteur de sérine protéase, et quelques angiœdèmes héréditaires ou acquis inexpliqués pourraient être dus à des déficiences en neuroserpine. Enfin, comme la neuroserpine est un inhibiteur des protéases trypsine-like, qui sont d’importants médiateurs du prurit par l’activation de PAR-2, la neuroserpine pourrait inhiber l’initiation du prurit.

Déclaration d’intérêts .– Aucun.


Top of the page

© 2012  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@