Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 139, n° 12S
pages B90-B91 (décembre 2012)
Doi : 10.1016/j.annder.2012.10.092
Résumés des communications orales

Implication de l’Epstein-Barr virus dans l’exanthème maculopapuleux toxique bénin
 

C. Morice a, , C. Brugière a, A. Stefan a, C. Clément a, F. Comoz b, C. Creveuil c, S. Gouarin d, L. Verneuil a
a Dermatologie, CHRU, France 
b Anatomopathologie, France 
c Épidémiologie, France 
d Virologie, CHU, Caen, France 

Auteur correspondant.

Mots clés : Epstein Barr Virus, Exanthème maculopapuleux, Réactivation virale, Toxidermie


Introduction.– Il a récemment été montré que le syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse était associé à la réactivation de l’EBV, HHV-6 et HHV-7. Le rôle de ces virus dans les autres formes de toxidermies n’a pas été évalué. Notre objectif était d’explorer l’implication de l’EBV chez des patients atteints d’exanthème maculo-papuleux-toxique-bénin (EMP).

Patients et méthodes.– Vingt-quatre patients atteints d’un EMP étaient comparés à 14 patients avec une dermatose inflammatoire généralisée non toxique, « groupe-dermatoses inflammatoires » et 13 patients sans dermatose appariés aux cas en fonction du médicament imputable dans la toxidermie, « groupe-médicaments ». Chez les EMP, les virémies EBV, HHV-6 et CMV étaient mesurées par PCR au début et à j60 de l’éruption. L’ADN EBV était recherché dans le sang des témoins. Une sérologie EBV était effectuée pour les cas et témoins. Dans la peau, l’ADN et l’ARN EBV étaient recherchés par PCR et hybridation in-situ chez les cas.

Résultats.– À j1, la virémie EBV était positive chez 14 EMP (58,3 %), significativement plus fréquente (p <0,0001) que la virémie HHV-6, positive chez 1 seul patient (4,2 %) et que la virémie CMV, négative chez les 24 EMP. Le nombre des EMP ayant une virémie EBV positive était significativement supérieur (p =0,0003) à celui des témoins « dermatoses inflammatoires », ayant tous une virémie négative. L’EBV était positif chez 35,7 % des témoins « médicaments » sans différence significative (p =0,125) avec les EMP, suggérant qu’un médicament donné puisse induire une réactivation virale EBV. À j60, tous les patients guéris avaient une virémie négative. La sérologie EBV des patients était compatible avec une réactivation ou une immunité ancienne. Des critères de sévérité de toxidermie étaient significativement plus fréquents chez les EMP réactivant l’EBV (92,9 %) comparés aux EMP ayant une virémie EBV négative (50 %) (p =0,05). L’ADN et ARN EBV n’étaient pas trouvés dans les prélèvements cutanés des EMP.

Discussion.– Nous montrons une association significative entre la charge virale EBV et les EMP comparés au groupe « dermatoses inflammatoires » dans lequel aucun patient ne montrait de réactivation virale. L’implication de l’EBV est confirmée par la négativation de la charge virale EBV lors de la guérison clinique de l’éruption à j60.

Conclusion.– Comme dans le Dress, et pour la première fois à notre connaissance, nos résultats montrent que l’EBV est impliqué dans l’EMP, et suggèrent un spectre continu entre ces toxidermies, dont le phénotype pourrait être déterminé par des facteurs génétiques et l’immunorégulation.

Déclaration d’intérêts .– Aucun.


Top of the page

© 2012  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@