Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 140, n° 3
pages 246-247 (mars 2013)
Doi : 10.1016/j.annder.2012.12.011
Lymphome T sous-cutané à type de panniculite dans les suites d’un traitement par rituximab et cyclophosphamide
Subcutaneous panniculitis-like T-cell lymphoma following treatment with rituximab and cyclophosphamide
 

J.-L. Schmutz a, , P. Trechot b
a Service de dermatologie, hôpitaux de Brabois, 6, rue du Morvan, 54511 Vandoeuvre-Lès-Nancy, France 
b Service de pharmacovigilance, hôpital Central, 29, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 54035 Nancy cedex, France 

Auteur correspondant.

Depuis la publication de Gonzalez et al. [1] en 1991, les lymphomes T sous-cutanés ont fait l’objet de nombreuses publications [2, 3] et de différentes classifications dont la dernière repose tout particulièrement sur l’évolutivité de ces lymphomes [4].

Le terme de lymphome T sous-cutané correspond maintenant à un lymphome CD4−, CD8+, CD56− qui peut être parfois associé à une atteinte dysimmunitaire.

Sluzevich et al. [5] rapportent un cas de lymphome T sous-cutané à type de panniculite, où un trouble de l’immunité aurait pu être généré par un traitement médicamenteux [6].

Un homme de 76ans était traité pour une leucémie lymphoïde chronique compliquée par une anémie hémolytique. Il recevait une perfusion hebdomadaire associant rituximab (375mg/m2) et cyclophosphamide (700mg/m2).

Deux semaines après la quatrième perfusion apparaissaient des zones érythémateuses évoluant, en deux mois, en plaques et nodules indurés. S’y associait une fièvre, une asthénie et des sueurs nocturnes. Il n’y avait pas de lymphocytes CD19 circulants.

L’histologie d’une biopsie cutanée était en faveur d’une panniculite lobulaire avec lymphocytes atypiques dont le génotypage était positif pour CD3, CD8, TIA−1 et βF−1 et négatif pour CD4, CD30 et CD56.

Un réarrangement du gène du TCR était en faveur d’une monoclonalité. La recherche d’ARNm du virus Epstein était négative. Un traitement par fludarabine et mitomycine à faible posologie était alors débuté entraînant en quelques mois une régression complète des lésions (confirmée avec un recul de deux ans) et une normalisation biologique.

Pour les auteurs [5], le développement de ce lymphome T lors d’une chimiothérapie et sa régression avec normalisation biologique seraient en faveur de l’hypothèse suivante : la baisse des lymphocytes B périphériques pourrait favoriser le développement des lymphomes T, tandis qu’une rémission durable serait possible après rétablissement d’un statut immunocompétent.

Déclaration d’intérêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de conflits d’intérêts en relation avec cet article.

Références

Gonzalez C.L., Medeiros L.J., Braziel R.M., Jaffe E.S. T-cell lymphoma involving subcutaneous tissue. A clinicopathologic entity commonly associated with hemophagocytic syndrome Am J Surg Pathol 1991 ;  15 : 17-27 [cross-ref]
Cocciale M.P., Plenat F., Reichert S., Modiano P., Barbaud A., Weber M., and al. Syndrome sclérodermiforme chronique révélateur d’un lymphome T sous-cutané Ann Dermatol Venereol 1997 ;  124 : 393-396
Springinsfeld G., Guillaume J.C., Boeckler P., Tortel M.C., Cribier B., Lymphome T sous-cutané (CD4− CD8+ CD56−) à type de panniculite : deux cas Ann Dermatol Venereol 2009 ;  136 : 264-268 [cross-ref]
Willemze R., Jansen P.M., Cerroni L., Berti E., Santucci M., Assaf C., and al. Subcutaneous panniculitis-like T-cell lymphoma: definition, classification and prognostic factors: an EORTC cutaneous lymphoma group study of 83 cases Blood 2008 ;  111 : 838-845 [cross-ref]
Sluzevich J.C., Hall M.R., Roy V. Subcutaneous panniculitis-like T-cell lymphoma after rituximab J Am Acad Dermatol 2012 ;  67 : e224-e225
Magro C.M., Crowson A.N. Drug-induced immune dysregulation as a cause of atypical cutaneous lymphoid infiltrates: a hypothesis Hum Pathol 1996 ;  27 : 125-132 [cross-ref]



© 2012  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline