Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Journal Français d'Ophtalmologie
Volume 36, n° 4
pages 388-389 (avril 2013)
Doi : 10.1016/j.jfo.2012.09.005
Toxicité maculaire aiguë après consommation de poppers  : aspect en SD-OCT
SD-OCT appearance in acute poppers-associated macular toxicity
 

A. Rabot, F. Pinon, S. Baillif
Département d’ophtalmologie, hôpital Saint-Roch, centre hospitalo-universitaire de Nice, 5, rue Pierre-Devoluy, 06000 Nice, France 

Auteur correspondant.

Les poppers sont des nitrites d’alkyle aliphatiques ou cycliques produisant des vapeurs de monoxyde d’azote inhalées pour leurs effets euphorisants et aphrodisiaques. Une jeune femme de 29ans, sans antécédents médicaux, se présente suite à une baisse d’acuité visuelle bilatérale brutale et indolore. La veille, au cours d’une soirée, elle avait consommé deux verres de vodka et inhalée des poppers (Jungle Juice®). L’acuité visuelle est de 4/10 à droite et de 3/10 à gauche. Les segments antérieurs sont normaux. Les fonds d’œil sont sans particularité : aucune tâche jaune fovéolaire préalablement décrite dans les cas de toxicité maculaire liée aux poppers n’est présente [1, 2] (Figure 1, Figure 2).



Figure 1


Figure 1. 

Lors de la première consultation, les clichés en couleur apparaissent sans particularité à droite comme à gauche (A, B). Les tomographies à cohérence optique (OCT HRA2 Spectralis®) montrent une membrane limitante externe continue et régulière. La ligne de jonction des articles internes/externes est irrégulière, en particulier sur les clichés de l’œil gauche. Son hyperréflectivité y est granuleuse (flèche blanche). Elle n’apparaît cependant pas interrompue. Une discrète hyperréflectivité est notée au niveau de la couche des articles internes des photorécepteurs avec disparition de cet espace hyporéflectif séparant habituellement la membrane limitante externe de la ligne de jonction des articles internes/externes.

Zoom



Figure 2


Figure 2. 

Deux mois plus tard, l’acuité visuelle est de 8/10 au deux yeux. La patiente déclare ne pas avoir consommé de poppers entre les deux consultations. Au fond d’œil, un aspect de fine tâche jaune ronde fovéolaire, profonde, est apparu (flèches noires). Les tomographies à cohérence optiques (OCT HRA2 Spectralis®) montrent une hyperréflectivité correspondant à la membrane limitante externe continue mais légèrement bombée. La ligne de jonction des articles externes/internes est irrégulière et discrètement fragmentée. Une hyperréflectivité discrète et diffuse est notée au niveau de la couche des articles externes et celle des articles internes. Les deux bandes de l’épithélium pigmentaire sont bien individualisables. Sur le cliché OCT de l’œil droit, la bande la plus interne de l’épithélium pigmentaire apparaît irrégulière et fragmentée.

Zoom

Déclaration d’intérêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de conflit d’intérêt en relation avec cet article.

Références

Audo I., El Sanharawi M., Vignal-Clermont C., Villa A., Morin A., Conrath J., and al. Foveal damage in habitual poppers users Arch Ophthalmol 2011 ;  129 : 703-708
Vignal-Clermont C., Audo I., Sahel J.A., Paques M. Poppers-associated retinal toxicity N Engl J Med 2010 ;  363 : 1583-1585 [cross-ref]



© 2012  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline