Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Journal Français d'Ophtalmologie
Volume 36, n° 4
pages e59-e61 (avril 2013)
Doi : 10.1016/j.jfo.2012.06.022
Received : 15 April 2012 ;  accepted : 1 June 2012
Cas cliniques électroniques

Migration d’un implant de dexaméthasone en chambre antérieure chez un patient pseudophaque porteur d’un implant de chambre postérieur suturé à la sclère
Anterior chamber migration of a dexamethasone implant in a pseudophakic patient with a scleral-fixated posterior chamber intraocular lens
 

O. Laplace, T. Rodallec, J. Akesbi, O. Sandali
Service II, centre hospitalier national d’ophtalmologie des XV-XX, 28, rue de Charenton, 75571 Paris, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Nous rapportons le cas de migration d’un implant de dexaméthasone (Ozurdex®) en chambre antérieure. Il s’agit d’une patiente de 54ans suivie pour un œdème maculaire secondaire à une occlusion de la veine centrale de la rétine de son œil gauche. Cinq ans auparavant, elle a eu une chirurgie compliquée de la cataracte avec mise en place d’un implant de chambre postérieure suturé à la sclère. Une injection intravitréenne d’implant Ozurdex® a été réalisée sans incident. Un mois après, la patiente a consulté aux urgences pour une baisse d’acuité visuelle indolore. L’examen à la lampe à fente a montré l’existence d’un discret œdème cornéen associé à la présence de l’implant en chambre antérieure. L’implant a été retiré chirurgicalement 24heures après, avec résorption totale de l’œdème cornéen.

The full text of this article is available in PDF format.
Summary

We report the case of anterior chamber migration of a dexamethasone implant (Ozurdex®) in a 54-year-old woman with macular edema due to a central retinal vein occlusion. The patient had undergone complicated cataract surgery 5years previously with a scleral-fixated posterior chamber lens implant. An uneventful intravitreal Ozurdex® implant injection was performed. One month later, the patient presented emergently with painless visual loss. Slit-lamp examination revealed the presence of discrete corneal edema associated with the implant in the anterior chamber. The implant was surgically removed from the anterior chamber 24hours later with complete resolution of corneal edema.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Implant de dexaméthasone, Ozurdex®, Migration en chambre antérieure, Complication, Ablation chirurgicale

Keywords : Dexamethasone implant, Ozurdex®, Anterior chamber migration, Complication, Surgical removal


Introduction

L’Ozurdex® (Allergan, Irvine, Californie, États-Unis) est le premier implant intravitréen à effet prolongé de dexaméthasone [1]. Son indication initiale est le traitement de l’œdème maculaire lié à l’occlusion de branche veineuse rétinienne ou de la veine centrale de la rétine [2]. Récemment, son indication thérapeutique s’est élargie sur les œdèmes maculaires de différentes pathologies, notamment ceux liés au diabète, aux uvéites postérieures non infectieuses et après chirurgie de la cataracte [3, 4, 5, 6]. En plus de sa durée d’action plus prolongée, il présente moins d’effets secondaires par rapport au Kenacort® (acétonide de triamcinolone, Bristol-Myers Squibb, Reuil Malmaison, France) notamment moins de risque d’hypertonie oculaire et de survenue de cataracte.

Nous rapportons le cas de migration d’un implant de dexaméthasone (Ozurdex®) en chambre antérieure chez un patient pseudophaque porteur d’un implant de chambre postérieur suturé à la sclère.

À travers ce cas clinique, nous discuterons les facteurs de risques de survenue de cette complication inhabituelle ainsi que les particularités de sa prise en charge chirurgicale.

Observation

Il s’agit d’une patiente de 54ans qui a consulté pour une baisse d’acuité visuelle de son œil gauche. Elle a comme antécédents un traumatisme oculaire sévère ayant nécessité une greffe de cornée, une ablation du cristallin et une vitrectomie sans implantation en l’absence de support capsulaire. Une implantation secondaire par un implant suturé à la sclère avait été réalisée et lui avait permis une récupération de 8/10 Parinaud 2 avec correction.

L’examen a montré l’existence d’un œdème maculaire secondaire à une occlusion de la veine centrale de la rétine limitant son acuité visuelle à 2/10 Parinaud 8. Une injection intravitréenne d’implant Ozurdex® a été réalisée sans incidents. À la troisième semaine, l’évolution s’est marqué par une nette diminution de l’œdème maculaire et une amélioration de l’acuité visuelle à 6/10 Parinaud 3. Une semaine après, la patiente a consulté aux urgences de notre établissement pour une baisse d’acuité visuelle indolore (4/10 Parinaud 4). L’examen à la lampe à fente a montré l’existence d’un discret œdème cornéen associé à la présence de l’implant Ozurdex® en chambre antérieure au contact de l’endothélium. L’implant a été retiré chirurgicalement en urgence. Son extraction manuelle à la pince par une mini-incision de 2,4mm était difficile car il était friable et se fragmentait à chaque tentative de retrait. La réalisation d’une contre incision et l’utilisation de substance visco-élastique ont été nécessaire pour son extraction (Annexe 1). L’œdème cornéen s’est totalement résorbé après deux semaines d’évolution avec une remontée de l’acuité visuelle à 6/10 Parinaud 2.

Discussion

Nous rapportons à travers cet article le premier cas de migration d’implant de dexaméthasone en chambre antérieure chez un patient porteur d’un implant de chambre postérieur suturé à la sclère. Les deux cas rapportés dans la littérature étaient survenus chez un patient aphaque et un autre patient pseudophaque implanté par un implant de type Artisan® clippé à la face antérieure de l’iris [7, 8]. Le mécanisme physiopathologique est probablement le même, l’implant de dexaméthasone ayant migré en chambre antérieure à travers l’aire pupillaire. En effet, l’implant d’Ozurdex®en forme de bâtonnet mesure 0,46mm de diamètre et 6mm de long, et peut s’infiltrer entre l’iris et l’implant en cas d’absence de barrière capsulaire postérieure et passer en chambre antérieure. L’absence de gel vitréen chez notre patient favoriserait la mobilité de l’implant dans la cavité vitréenne. Certaines positions, notamment la tête penchée vers le bas constituerait aussi un facteur favorisant. L’indication thérapeutique d’utilisation d’implant de dexaméthasone a été motivée du fait que notre patient était vitrectomisé et ne possédait plus de réservoir vitréen qui prolongerait l’action du principe actif notamment celui des anti-vascular endothelial growth factor (VEGF) [9]. Une injection intravitréenne de triamcinolone avait été évitée en raison du risque de passage en chambre antérieure et de survenue d’un pseudo-hypopion inflammatoire.

L’implant de dexaméthasone a été retiré chirurgicalement de la chambre antérieure en urgence car il existait un risque important de décompensation cornéenne par contact mécanique avec l’endothélium. Une décompensation cornéenne sévère nécessitant une greffe de cornée a été rapportée par Diamar et al. chez un patient ayant eu une migration d’implant en chambre antérieure [7].

Conclusion

Chez les patients dont le support capsulaire postérieur du cristallin est absent ou rompu suite à une chirurgie de la cataracte, il existe un risque de migration de l’implant vers la chambre antérieure. L’évitement de certaines positions notamment celle du regard vers le bas pourrait théoriquement diminuer ce risque. Une surveillance plus rapprochée dans cette catégorie de patients doit être instaurée afin de détecter tout signe de migration de l’implant. Son extraction chirurgicale doit être réalisée en urgence pour éviter le risque de décompensation cornéenne.

Déclaration d’intérêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de conflit d’intérêt en relation avec cet article.


Annexe 1. Matériel complémentaire

Click here to download the file (13.84 Mo)
  
Références

Chang-Lin J.E., Attar M., Acheampong A.A., Robinson M.R., Whitcup S.M., Kuppermann B.D., and al. Pharmacokinetics and pharmacodynamics of a sustained-release dexamethasone intravitreal implant Invest Ophthalmol Vis Sci 2011 ;  52 : 80-86 [cross-ref]
Haller J.A., Bandello F., Belfort R., Blumenkranz M.S., Gillies M., Heier J., and al. Randomized, sham-controlled trial of dexamethasone intravitreal implant in patients with macular edema due to retinal vein occlusion Ophthalmology 2010 ;  117 : 1134-1146
Boyer D.S., Faber D., Gupta S., Patel S.S., Tabandeh H., Li X.Y., and al. Dexamethasone intravitreal implant for treatment of diabetic macular edema in vitrectomized patients Retina 2011 ;  31 : 915-923 [cross-ref]
Myung J.S., Aaker G.D., Kiss S. Treatment of noninfectious posterior uveitis with dexamethasone intravitreal implant Clin Ophthalmol 2010 ;  4 : 1423-1426
London N.J., Chiang A., Haller J.A. The dexamethasone drug delivery system: indications and evidence Adv Ther 2011 ;  28 : 351-366 [cross-ref]
Meyer L.M., Schönfeld C.L. Cystoid macular edema after complicated cataract surgery resolved by an intravitreal dexamethasone 0.7-mg implant Case Rep Ophthalmol 2011 ;  2 : 319-322 [cross-ref]
Pardo-López D., Francés-Muñoz E., Gallego-Pinazo R., Díaz-Llopis M. Anterior chamber migration of dexametasone intravitreal implant (Ozurdex®) Graefes Arch Clin Exp Ophthalmol 2011 ;  250 : 1703-1704
Jonas J.B., Schmidbauer M. Steroid implant in anterior chamber of an aphakic vitrectomized eye Graefes Arch Clin Exp Ophthalmol 2011 ;  251 : 385-386
Lee S.S., Ghosn C., Yu Z., Zacharias L.C., Kao H., Lanni C., and al. Vitreous VEGF clearance is increased after vitrectomy Invest Ophthalmol Vis Sci 2010 ;  51 : 2135-2138



© 2013  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline