Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Journal Français d'Ophtalmologie
Volume 36, n° 5
pages 391-392 (mai 2013)
Doi : 10.1016/j.jfo.2013.05.001
Un ophtalmologiste s’en est allé, emportant son rire…
An ophthalmologist is gone with his laughter
 

G. Soubrane
 Université Paris Descartes, Hôtel Dieu, 1, place du parvis Notre-Dame, 75004 Paris, France 

Il est arrivé un jour dans les années 1980 avec son air de cow-boy, pourtant d’origine insulaire (né à Hawaï, d’origine irlandaise), avec son grand sourire et ses rires en cascade. Précédé par sa réputation de wonder kid , Stephen J. Ryan avait déjà identifié et décrit la rétinopathie de birdshot ce qui le rendit célèbre d’emblée. Il avait déjà aussi créé le modèle expérimental de néovascularisation sous rétinienne qui a permis d’étudier les mécanismes de survenue de ces proliférations néovasculaires et ainsi de tester les approches thérapeutiques. Il ne pouvait donc être accueilli que par la curiosité, qui l’a rapidement cédé à l’admiration, même devant sa tentative unique de parler notre langue lors de sa présentation du rapport de 1981 !

Pour les Européens, Steve Ryan est l’orateur invité à tous les congrès internationaux où il cueille toutes les distinctions et médailles les plus prestigieuses en témoignage de son excellence scientifique, où ses présentations non seulement remplissent les salles mais surtout stimulent la réflexion de l’auditoire. Mais il reste surtout l’auteur et l’éditeur du fameux traité en trois volumes RETINA dont la cinquième édition est parue en novembre 2012 qui reste un ouvrage de référence.

Aux États-Unis, Steve Ryan a fondé à Los Angeles la Keck School of Medicine de l’Université de Californie du Sud (USC). En effet, en 1974, il y fut le premier et le seul temps plein ainsi que le premier titulaire de Chaire à l’issue de ses études de médecine et d’ophtalmologie à Baltimore (John Hopkins). Il a assumé durant 21ans cette chefferie de service et construit une équipe compétitive. Sa permanente quête de l’excellence a entraîné l’inclusion de son service dans les « top 10 » des États-Unis. De plus, la Recherche fondamentale débutée au Wilmer a conforté sa vocation, exalté sa passion pour l’ophtalmologie et attisé son enthousiasme pour la recherche de connaissances novatrices. Son modèle expérimental de plaie pénétrante du segment postérieur a permis une meilleure compréhension de la pathogénie du DR par traction et de déterminer le moment efficace de la vitrectomie. Son laboratoire du Doheny Eye Institute poursuit les études de prolifération cellulaire pour élucider les mécanismes des affections rétiniennes mais surtout maculaires. De très nombreux chercheurs américains et étrangers ont participés à ces travaux. Pour soutenir même à présent cette institution, il demande que les fleurs soient transformées en don (www.doheny.org/).

De 1982 à 1995, Steve a ajouté si besoin était un nouveau volet à son activité : il a été élu doyen de l’Université et Vice Président des affaires médicales de USC, puis de 1993 à 2004 Président de Doheny Eye Institute. Son implication dans les instances à des postes clés lui a fait rencontrer de nombreux chefs d’état. Secrétaire et membre de l’Institut de Médecine de l’Académie Nationale des Sciences, Président de l’Association des professeurs d’ophtalmologie des universités, et Président fondateur de l’Alliance Nationale for Eye and Vision Research ne sont que quelques-unes de ses nombreuses responsabilités. Il s’est investi dans la coordination de la recherche avec le NEI et a déposé en de nombreuses occasions au Congrès américain pour défendre l’indépendance de la recherche en ophtalmologie. Sa reconnaissance par ses pairs s’est manifestée par sa sélection pour la fameuse Jackson Lecture et en 2012 par la remise de la plus haute distinction de L’American Academy « Laureate Recognition Award ».

L’ophtalmologie mondiale a bénéficié de son dévouement, de son ouverture d’esprit, de sa capacité d’écoute et de sa respectueuse curiosité des autres qui ont fait de Steve Ryan le porte-parole efficace de l’ophtalmologie tant sur le plan national qu’international, en Clinique comme en Recherche fondamentale. Ainsi, il fut membre et Secrétaire du Conseil International d’ophtalmologie. Il a été le premier à établir des liens et à enseigner en Chine il y a dixans déjà. Le consensus autour de sa personnalité « solaire » lui a valu d’être responsable scientifique des quatre derniers congrès mondiaux.

Son charisme exceptionnel, sa vive intelligence, sa relation simple, sa constante bonne humeur, sa chaleur amicale a conquis et séduit tout le monde. Son énergie, son efficacité, son intégrité, son honnêteté et sa passion pour notre spécialité lui ont permis d’être un vrai leader exemplaire. Il a en permanence « recherché l’excellence et tenté d’être le meilleur possible ».

Pour nous tous, Steve (car tout le monde l’appelait par son prénom) a été un collègue joyeux, heureux, drôle, intéressant, toujours curieux, sans jamais cessé d’être un grand, que dis-je, un immense ophtalmologiste. Il a donné de la légèreté et une infinie élégance à sa trépidante vie professionnelle.

Le rire est venu, s’en est allé mais résonnera toujours à nos oreilles.



© 2013  Published by Elsevier Masson SAS@@#104157@@
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@