Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Journal Français d'Ophtalmologie
Volume 36, n° 7
pages 614-616 (septembre 2013)
Doi : 10.1016/j.jfo.2013.01.009
Reliquats embryonnaires : « normalité » et pathologie
Embryonic remnants: “normality” and pathology
 

F. Matonti a, , b , S. Nadeau a, E. Zanin a, D. Denis a
a Service d’ophtalmologie, hôpital Nord, chemin de Bourrely, 13915 Marseille cedex 20, France 
b Faculté de médecine, institut de neurosciences de la Timone, 27, boulevard Jean-Moulin, 13005 Marseille, France 

Auteur correspondant.

Le tissu hyaloïdien primitif ainsi que sa vascularisation embryonnaire associée (artère hyaloïde, vasa hyaloidea propria et tunica vasculosa lentis) disparaissent de façon physiologique pendant la phase fœtale. Cependant, des reliquats peuvent persister dans des yeux normaux sans pour autant avoir une valeur pathologique. Ainsi, la persistance d’un tissu glial appendu à la papille constitue une papille de Bergmeister (Figure 1), tandis que la tache de Mittendorf est un reliquat embryonnaire situé sur la face postérieure du cristallin. L’artère hyaloïde en régressant incomplètement, peut laisser place à un cordon fibreux partant de la papille pour atteindre la face postérieure du cristallin, ce qui constitue alors le canal de Cloquet (Figure 2). Enfin, la tunica vasculosa lentis peut laisser place à un maillage en « toile d’araignée » pré pupillaire (membrane de Wachendorf) (Figure 3) n’ayant là encore aucune valeur pathologique et de façon étonnante aucun retentissement fonctionnel le plus souvent.



Figure 1


Figure 1. 

Papille de Bergmeister. Mobilité du reliquat avec les mouvements vitréen (flèches).

Zoom



Figure 2


Figure 2. 

Persistance du canal de Cloquet visible en rétinographie couleur (différentes focales (A et B) (noter sur la figure 2A le masquage de la veine par le canal passant en avant) et en tomographie en cohérence optique en b-scan (C) et reconstruction 3D (D) (flèches blanches). On note qu’en reconstruction 3D, l’aspect interrompu du canal est dû à sa finesse qui le rend parfois peu réflectif sur certaines coupes OCT.

Zoom



Figure 3


Figure 3. 

Membrane de Wachendorf pupille en myosis et mydriase, qui malgré son étendue n’entraînait pas de gêne visuelle ressentie par le patient.

Zoom

À l’opposé, la persistance du vitré primitif hyperplasique constitue dans ce cadre l’anomalie congénitale la plus sévère (Figure 4) et est systématiquement pathologique.



Figure 4


Figure 4. 

Persistance et hyperplasie du vitré primitif avec décollement de rétine tractionnel (flèche) et atrophie secondaire péripapillaire (tête de flèche).

Zoom

Déclaration d’intérêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de conflit d’intérêt en relation avec cet article.



© 2013  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline