Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Neurochirurgie
Volume 59, n° 4-5
page 141 (août 2013)
Doi : 10.1016/j.neuchi.2013.10.002
Éditorial de la rédaction

Un laboratoire intégré pour l’évaluation du risque opératoire en neurochirurgie
A new way to assess the risk during neurosurgical procedures
 

P.-H. Roche  : Rédacteur en chef

Dans ce numéro 4–5 de Neurochirurgie , le comité éditorial a choisi de donner un éclairage particulier à l’article de Couat et al., intitulé « A prospective video-based observational and analytical approach to evaluate management during brain tumour surgery at a university hospital ». En proposant cet article en accès libre, nous encourageons l’ensemble des acteurs de soins en neurochirurgie à le lire.

Les chiffres le montrent, les établissements qui s’inscrivent dans une culture de l’évaluation du risque réduisent leur taux de morbi-mortalité intra-hospitalière. Il est donc essentiel de promouvoir les travaux qui étudient de manière analytique les facteurs en cause dans le risque chirurgical.

Nos collègues du CHU de Toulouse ont développé un projet ambitieux et original dont l’enjeu principal est la sécurité du patient au bloc opératoire. De quoi s’agit-il exactement ? En proposant un enregistrement vidéo des acteurs de soins en condition opératoire, les experts identifient et classifient les erreurs commises par l’équipe depuis l’induction jusqu’au réveil. Les intervenants sont ensuite invités à analyser leurs gestes par une procédure d’auto-analyse et d’analyses croisées des enregistrements. Cette étude indique qu’en visionnant ces vidéos, les soignants ont toujours été capables d’identifier leurs erreurs, de les caractériser pour l’essentiel en erreurs techniques ou en défauts de communication, puis de proposer des stratégies correctrices.

Par cette méthode, le personnel, dont le rôle est trop souvent cantonné à celui d’acteur de soins, devient ici spectateur de son action, puis à nouveau acteur dans l’analyse et la correction de ses erreurs. Un tel procédé participatif où les soignants s’approprient leur évaluation, est à la fois de nature à favoriser la cohésion du groupe et à accélérer la mise en œuvre des mesures correctrices. Enfin, l’environnement de travail propre à chaque bloc opératoire est ici pris en compte, facteur d’adhésion supplémentaire. À l’heure de la certification, nos institutions seraient bien inspirées de mettre à disposition de nos personnels ce type de plate-forme d’évaluation du risque au bloc opératoire.


Top of the page

© 2013  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@