Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Neurochirurgie
Volume 59, n° 6
page 225 (décembre 2013)
Doi : 10.1016/j.neuchi.2013.10.004
Réunion de la Société de Neurochirurgie de Langue Française, Versailles, 25-27 novembre 2013

Chirurgie mini-invasive de l’hypophyse, par abord transoral, assistée par robot : étude de faisabilité sur cadavres
 

V. Chauvet, A. Missistrano, M. Hivelin, A. Carpentier, S. Hans
 Neurochirurgie, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris, France 

La chirurgie hypophysaire s’est enrichie avec l’endoscopie. Cependant, certains inconvénients perdurent comme l’étanchéité postopératoire. La chirurgie assistée par robot (systèmeDa Vinci) s’est développée dans de nombreuses disciplines avec plusieurs avantages : visualisation en 3D, maniabilité des instruments, démultiplication des gestes et abolition du tremblement physiologique. Nous proposons de tester la faisabilité d’une technique originale sur cadavres : chirurgie transsphénoïdale, par voie transorale, assistée par robot.

Deux chirurgiens sont nécessaires, à la console et à côté du sujet. Un système de fluoroscopie permet un contrôle per-procédure. Plusieurs temps chirurgicaux : installation des bras robotiques dans la bouche, après traction du voile ; dissection d’un lambeau muqueux contre le sphénoïde ; fraisage de celui-ci, puis ouverture de la selle et ablation de son contenu par le robot.

Quatre sujets sont disséqués avec une excellente visualisation 3D dans le cavum. Le fraisage du sphénoïde est réalisé grâce au positionnement de la fraise dans la commissure labiale, permettant d’augmenter l’angle d’ouverture de travail. L’insertion du bras optique dans le sinus sphénoïdal permet une très bonne vision 3D de la selle. L’ouverture de celle-ci, puis l’exérèse de son contenu sont effectuées grâce à l’insertion des instruments robotiques dans le sinus sphénoïdal, et ce, indépendamment des variations anatomiques des sujets. Les possibilités de renforcement de l’étanchéité durale peuvent être améliorées par la maniabilité du robot. Le temps opératoire moyen est de 60min.

Nous présentons la première chirurgie hypophysaire assistée par le robot Da Vinci par voie transorale, sur cadavres. Cette technique semble pouvoir apporter de nouvelles perspectives : l’abord de la selle se fait de bas en haut, dans le sens de progression tumorale des adénomes, laissant espérer de meilleures possibilités d’exérèse des adénomes à large extension supra-sellaire ; l’excellente maniabilité du robot dans le sinus sphénoïdal pourrait permettre de pallier le problème des fuites de LCR postopératoires.


Top of the page

© 2013  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@