Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Neurochirurgie
Volume 59, n° 6
pages 231-232 (décembre 2013)
Doi : 10.1016/j.neuchi.2013.10.025
Modalotopie des effets de la stimulation du cortex moteur sur l’activité des cellules du noyau thalamique somato-sensoriel (ventro-postéro-latéral). Étude électrophysiologique chez le chat
 

J. Maarrawi a, b, c, S. Kobaiter-Maarrawi a, b, c, N. Okais a, b, c, E. Samaha a, b, c, L. Garcia-Larrea a, b, c, M. Magnin a, b, c
a Laboratoire de neurosciences et service de neurochirurgie, université Saint-Joseph, France 
b Hôtel-Dieu de France, Beyrouth, Liban 
c Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon, équipe Neuropain, INSERM U1028, Université Claude Bernard Lyon1, Lyon, France 

La stimulation du cortex moteur (SCM) est principalement utilisée comme traitement de la douleur neuropathique chronique et réfractaire. Ses mécanismes d’action restent, à ce jour, partiellement connus, l’implication modulatrice du système somato-sensoriel à différents niveaux a été prouvée. Cette étude cherche à élucider les effets électrophysiologiques de la SCM sur l’activité des cellules du noyau ventro-postéro-latéral (VPL) du thalamus somato-sensoriel.

Vingt chats adultes sont inclus dans cette étude. Sous anesthésie et en conditions stéréotaxiques, le chat va subir une SCM épidurale (à 80 % du seuil moteur) avec recueil de l’activité unitaire extracellulaire de son VPL, et la cellule sera nettement caractérisée selon sa nature spécifiquement non nociceptive (NN) ou nociceptive (WDR). L’influence de différentes durées de SCM ainsi que du lien somatotopique entre la région corticale stimulée et le champ récepteur de la cellule thalamique sont étudiées.

Nos résultats sont originaux et particulièrement intéressants puisqu’on a pu noter une modulation différentielle de l’activité des cellules du VPL, induite par la SCM, où cette dernière va inhiber les cellules WDR et activer les cellules NN. Ces effets sont, en général, non somatotopiques et non corrélés à la durée de la SCM, bien qu’ils se sont montrés plus significatifs quand le lien somatotopique existe et pour des SCM de 5minutes.

Cette neuro-modulation différentielle de l’activité du VPL pourrait participer à l’effet anti-nociceptif induit par la SCM. Un mécanisme similaire à la théorie du portillon spinal peut être proposé au niveau thalamique.



© 2013  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@