Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Neurochirurgie
Volume 59, n° 6
page 232 (décembre 2013)
Doi : 10.1016/j.neuchi.2013.10.027
Réunion de la Société de Neurochirurgie de Langue Française, Versailles, 25-27 novembre 2013

IRM cérébrale par marquage de spin artériel : intérêt dans la délimitation non invasive de la zone épileptogène des dysplasies corticales focales
 

T. Blauwblomme, N. Boddaert, F. Archambaud, N. Chémaly, N. Bahi-Buisson, M. Bourgeois, A. Kaminska, F. Brunelle, C. Chiron, R. Nabbout, C. Sainte-Rose
 Service de neurochirurgie, hôpital Necker, AP–HP, Paris, France 

Quarante p.100 des dysplasies corticales focales ne sont pas détectées en imagerie conventionnelle. La délimitation de la zone épileptogène repose alors sur l’injection d’un traceur radioactif (18FDG-PET scan) et/ou par des enregistrements électrophysiologiques invasifs (SEEG). Récemment, des anomalies de perfusion ont été enregistrées par marquage de spin artériel en IRM (pASL-IRM) chez des patients souffrant d’épilepsie temporale. L’objectif de notre étude est d’identifier les anomalies de perfusion interictales associées aux dysplasies corticales focales en pASL-IRM.

Analyse rétrospective de 9 enfants épileptiques ayant des anomalies radiologiques compatibles avec une dysplasie corticale focale, explorés par investigations multimodales : EEG, IRM morphologique, PET scan au 18FDG (dans 6 cas), IRM par marquage de spin artériel. L’imagerie était réalisée à distance des crises d’épilepsie. L’analyse histologique était possible chez 4 patients opérés.

Une réduction localisée du débit sanguin cérébral était observée en IRM-ASL chez tous les patients. L’hypodébit était co-localisé avec l’anomalie structurale dans 9/9 cas, avec l’hypo-métabolisme enregistré en PET dans 4/6 cas, et avec la lésion histologique (dysplasie corticale focale type IIb) dans 4/4 cas. Le débit sanguin cérébral était significativement plus faible dans le cortex dysplasique que dans le cortex sain (test de Mann-Whitney, p =0,007).

L’imagerie interictale par ASL-IRM est une méthode robuste et non invasive qui permet de délimiter la zone épileptogène en hypo-débit dans les dysplasies corticales focales. Des études complémentaires sont nécessaires pour déterminer si l’IRM-ASL peut se substituer au 18FDG-PETscan, et être utilisée dans d’autres types de lésions épileptogènes.


Top of the page

© 2013  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@