Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Neurochirurgie
Volume 59, n° 6
page 237 (décembre 2013)
Doi : 10.1016/j.neuchi.2013.10.040
Réunion de la Société de Neurochirurgie de Langue Française, Versailles, 25-27 novembre 2013

Résection endoscopique endonasale des chordomes de la base du crâne : revue d’une série monocentrique de 40 cas consécutifs
 

D. Bresson a, S. Bouazza a, P. Herman b, R. Kania b, E. Sauvaget b, M. Orabi a, B. George a, S. Froelich a
a Service de neurochirurgie, hôpital Lariboisière, Paris, France 
b Service d’ORL, hôpital Lariboisière, Paris, France 

L’exérèse complète des chordomes de la base du crâne, y compris la jonction crânio-cervicale (JCC), est rendu difficile du fait de la localisation de ces tumeurs, de leur caractère envahissant et de leur extension. La voie endoscopique endonasale permet d’accéder directement à la tumeur en minimisant les manipulations nerveuses et vasculaires. Notre objectif est de présenter l’expérience de notre institution dans le traitement endoscopique endonasal des chordomes de la base du crâne.

Nous rapportons une série consécutive de 40 chordomes de la base du crâne et de la JCC opérés par voie endoscopique endonasale entre 2005 et 2012. Pour 14 patients (35 %), il s’agissait d’une première intervention. Vingt patients (50 %) avaient déjà été opérés une fois et 6 à au moins 2 reprises (15 %). Les dossiers d’observation cliniques et radiologiques ont été revus. La qualité d’exérèse a été étudiée en relation avec l’expérience de l’équipe chirurgicale.

Quarante patients (21 femmes, 19 hommes), d’un âge moyen de 45,3ans (min. 10 – max. 71), ont subis 46 interventions. Un nerf crânien était atteint dans 57 % (n =24) et deux ou plus dans 29 % (n =12). Une diplopie constituait le premier symptôme. Une localisation intradurale était retrouvée dans 43 % des cas (n =18). Une exérèse complète ou subtotale a pu être réalisée dans 80 % des cas (n =32). Les critères limitant l’exérèse complète étaient un volume tumoral de plus de 25cm3, une localisation au niveau du tiers inférieur du clivus ou à la JC, et une extension latérale. Les complications principales ont été : méningite dans 8 cas (20 %), fuite de LCR postopératoire dans 6 cas (14 %), paralysie d’un VI dans 2 cas (5 %), un saignement dans 3 cas conduisant au décès (une plaie carotidienne sur carotide non « occluable », un hématome du tronc cérébral, une hémorragie intra-ventriculaire). Ces complications, expliquant une mortalité de 7,5 %, sont survenues au début de notre expérience. L’analyse de la courbe d’apprentissage a permis de corréler fortement la qualité d’exérèse et les complications avec le nombre d’année d’expérience.

L’abord endoscopique endonasal de la base du crâne est une modalité thérapeutique incontournable dans la prise en charge des chordomes de la base du crâne et de la jonction crânio-cervicale (JCC). Il s’agit d’une modalité très invasive, pluridisciplinaire, exigeante, qui nécessite plusieurs années d’apprentissage.


Top of the page

© 2013  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@