Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Neurochirurgie
Volume 59, n° 6
pages 238-239 (décembre 2013)
Doi : 10.1016/j.neuchi.2013.10.045
Histoire naturelle, technique chirurgicale et suivi à long terme : à propos de 69 ostéo-méningiomes sphéno-orbitaires
 

H.-A. Leroy, C.I. Ciocanea, P. Bourgeois, P. Pellerin, J.-P. Lejeune
 Service de neurochirurgie adulte, hôpital Roger-Salengro, CHRU de Lille, Lille, France 

Étude précisant les résultats de la chirurgie d’exérèse à long terme, les modalités de surveillance et de traitements adjuvants des ostéo-méningiomes sphéno-orbitaires (OMSO).

Il s’agit d’une étude rétrospective de 69 patients opérés d’OMSO, entre 1995 et 2012. Les signes ophtalmologiques, neurologiques et esthétiques ont été relevés. Les patients ont bénéficié d’une évaluation répétée par scanner et IRM. L’équipe chirurgicale comprend un neurochirurgien et un plasticien. L’exérèse est suivie dans la grande majorité d’une reconstruction osseuse par greffon iliaque. L’extension de l’exérèse est évaluée sur le plan osseux et dural. Les suites immédiates, à distance, les récidives et les traitements complémentaires reçus sont détaillés.

Les sujets sont d’âge moyen : 52ans, féminins à 91 %. Les modes de révélation sont : exophtalmie à 65 %, baisse d’acuité visuelle, tuméfaction des parties molles. On retrouve 40 cas de variété interne concernant le tiers interne de la grande aile sphénoïdale, canal optique, clinoïde antérieure ou paroi du sinus caverneux. Dans les autres cas, on décrit une variété externe. Le taux d’exérèse complète est respectivement de 10 % et 44 %, p <0,05. Quatre-vingt-dix pour cent sont des méningiomes de grade 1. Quatorze pour cent des patients présentent des douleurs en regard du prélèvement iliaque. Parmi les grades 1, on note 30 % de récidive dont 50 % dans les 2ans. Les grades 2 sans radiothérapie complémentaire précoce présentent 100 % d’évolutivité en 2ans. On ne note pas de différence en terme de taux de récidive parmi les grades 1, qu’il existe un petit reliquat ou pas, p =0,06. À distance, l’acuité visuelle est stabilisée pour 74 % des patients.

Les variétés internes présentent un taux d’exérèse complète faible. Dans les grades 1, la persistance d’un minime reliquat ne modifie pas le taux de récidive. Dans les grades supérieurs, la radiothérapie doit être proposée en complément. Les OMSO nécessitent un suivi prolongé>5ans. La reconstruction par greffon iliaque présente une morbidité non négligeable.



© 2013  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@