Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Neurochirurgie
Volume 59, n° 6
pages 239-240 (décembre 2013)
Doi : 10.1016/j.neuchi.2013.10.048
Le faisceau occipito-frontal inférieur sous-tend la voie ventrale sémantique directe du langage : une approche multimodale
 

F. Almairac a, G. Herbet b, S. Moritz-Gasser b, N. Menjot de Champfleur b, H. Duffau b
a Neurochirurgie, CHU de Nice, Nice, France 
b Neurochirurgie, CHRU de Montpellier, Montpellier, France 

Les modèles récents du langage suggèrent une organisation selon une double voie parallèle et synchrone. La voie dorsale, sous-tendue par le faisceau arqué (FA), est impliquée dans les processus phonologiques. La voie centrale est impliquée dans les traitements sémantiques du langage, mais la connectivité qui la sous-tend est discutée. Notre objectif était de démontrer l’implication du faisceau fronto-occipital inférieur (IFOF) dans le traitement sémantique du langage par une approche multimodale.

Trente et un malades opérés en condition éveillée d’un gliome de bas grade hémisphérique gauche ont eu une évaluation de la fluence verbale sémantique et phonologique, en pré- et postopératoire (3mois). Les structures neurales impliquées dans le langage ont été identifiées et préservées grâce à une cartographie corticale et sous-corticale par stimulation électrique directe (SED). Les données orthophoniques ont été confrontées à une analyse voxel/voxel afin d’établir des cartographies d’association anatomo-fonctionnelles. Des tests de corrélation et des superpositions ont été faits entre les voxels infiltrés et les faisceaux d’association (FA et IFOF) de l’atlas radiologique de Catani.

En préopératoire, les voxels infiltrés de la substance blanche ventro-latérale étaient significativement associés aux scores de fluence sémantique (p <0,05). Ces voxels étaient superposables à 37,7 % à ceux du IFOF de l’atlas radiologique. Une corrélation négative entre les scores de fluence sémantique et le nombre de voxels infiltrés du IFOF était mise en évidence (r =−0,4 ; p =0,029). En postopératoire, les scores de fluence (sémantique et phonologique) à 3 mois étaient identiques à ceux préopératoire. Il n’y avait pas de relation statistique entre les cavités de résection et les scores de fluence verbale.

Le IFOF semble avoir une implication spécifique et nécessaire dans les processus sémantiques du langage. Ce faisceau s’intègre dans l’organisation hodotopique du langage (sous-réseaux interagissant ensemble), dont la préservation au cours de l’exérèse de gliomes cérébraux est indispensable au maintien de la fonction.



© 2013  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@