Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Neurochirurgie
Volume 59, n° 6
page 242 (décembre 2013)
Doi : 10.1016/j.neuchi.2013.10.056
Réunion de la Société de Neurochirurgie de Langue Française, Versailles, 25-27 novembre 2013

IRM et prise en charge des fractures non neurologiques du rachis thoraco-lombaire
 

T. Dudoit a, F. Lucas a, E. Halewa b, E. Emery a, C. Barrey c
a Service de neurochirurgie, CHU de Caen, Caen, France 
b Service de radiologie, CHU de Caen, Caen, France 
c Service de Neurochirurgie, Hospices civiles de Lyon, Lyon, France 

La classification de Magerl est la référence internationale pour la prise en charge thérapeutique des fractures du rachis thoraco-lombaire. Cette classification est basée sur l’analyse conjointe du mécanisme lésionnel et du scanner rachidien avec reconstruction 3D. Le scanner ne permet pas l’étude du complexe ligamentaire, qui est visualisé à l’IRM. L’objectif principal de ce travail est d’évaluer l’apport de l’IRM dans la prise en charge des traumatismes rachidiens non neurologiques.

Nous avons étudié une série prospective de 50 patients hospitalisés, dans deux centres hospitaliers français, pour traumatismes du rachis thoraco-lombaire durant l’année 2012. Tous les patients ont bénéficié d’un scanner rachidien 3D et ensuite d’une IRM rachidienne. Nous avons comparé, dans un second temps, le classement lésionnel avant et après réalisation de l’IRM.

La réalisation de l’IRM a permis de modifier le type de fracture dans 9 cas. Les fractures étaient initialement classées A2-3 dans un cas, A3-1 dans 4 cas, A3-2 dans 2 cas et A3-3 dans 2 cas. Les fractures ayant présenté une modification de classement étaient classées de type B1. Aucune fracture classée de type A n’a été modifiée en type B2 et B3. Les fractures de type B et C, diagnostiquées au scanner, ne nécessitent pas l’apport diagnostique de l’IRM. Vingt-huit fractures étaient comminutives et, dans 9 cas, l’IRM mettait en évidence une lésion ligamentaire. Toutes les lésions, dont le diagnostic a été affiné par l’IRM, présentaient une forte comminution du plateau supérieur.

La réalisation de l’IRM permet de modifier le diagnostic lésionnel, en étudiant les atteintes du complexe ligamentaire, dans près d’un cas sur 5 dans notre série.


Top of the page

© 2013  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@