Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Neurochirurgie
Volume 59, n° 6
page 244 (décembre 2013)
Doi : 10.1016/j.neuchi.2013.10.062
Réunion de la Société de Neurochirurgie de Langue Française, Versailles, 25-27 novembre 2013

Expérience préliminaire des vis à augmentation. Série de 12 patients traités par vis cimentées percutanées. Note technique, indications complications résultats
 

S. Fuentes, S. Pesenti, T. Adetchessi, T. Graillon, P. Metellus, H. Dufour
 CHRU, hôpital de la Timone, Marseille, France 

Certaines conditions de structure osseuse favorisent l’arrachement des vis. Cela est classique chez les patients âgés souffrant d’ostéoporose ainsi que chez les patients atteints de métastases osseuses rachidiennes. Les techniques mini-invasives percutanées d’ostéosynthèse sont bien adaptées à la catégorie de patient âgés et/ou oncologiques. L’utilisation des vis augmentées cimentées peuvent être un atout supplémentaire dans la prise en charge de ses patients fragiles.

Cette série de 12 patients opérés par voie percutanée d’une ostéosynthèse augmentée est prospective depuis août 2012. Elle comporte 6 hommes et 6 femmes d’âge moyen de 72,8ans (extr : 59–82ans). L’indication était toujours une fracture ostéoporotique dans 7 cas et oncologique dans 5 cas (myélome : 3, néoplasie mammaire : 2). Les patients ont tous été opérés sous anesthésie générale en décubitus ventral sur table rachis et sous contrôle radioscopique face et profil. Une kyphoplastie a été réalisée dans 10/12 cas et un temps antérieur dans 1 cas.

Les vertèbres fracturées étaient L1 dans 5 cas, T12 dans 4 cas, T6 dans 2 cas, T9 dans 2 cas, T8 et T11 dans 1cas. La durée de l’acte chirurgical a été en moyenne de 65min (45–100min). Il n’y a pas eu de perte sanguine significative durant la chirurgie, pas de complications infectieuses ; 96 vis ont été implantées (taille des vis : 6,5mm×45mm : 48 ; 6,5mm×50mm : 24 ; 5,5mm×45mm : 22 ; 5,5mm×40mm :2), et 1,8 cc de ciment par vis a été injecté. Deux fuites de ciment sont à déplorer, dont une compliquée d’embolie pulmonaire. La durée de suivi est en moyenne de 6 mois (extr : 12–3mois). Il n’y a pas eu de complication mécanique pour le moment.

La technique permet une ostéosynthèse de qualité mini-invasive dans des conditions de tenu osseuse compliquée. Elle doit cependant être réalisée de façon bien codifiée et respecter des règles techniques pour éviter des complications potentiellement vitales.


Top of the page

© 2013  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@