Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Neurochirurgie
Volume 59, n° 6
page 245 (décembre 2013)
Doi : 10.1016/j.neuchi.2013.10.066
Réunion de la Société de Neurochirurgie de Langue Française, Versailles, 25-27 novembre 2013

Corporectomies par abord postéro-latéral avec cage expansible et arthrodèse circonférentielle en un temps : étude rétrospective de 22 patients avec atteinte métastatique des corps vertébraux thoraciques ou lombaires
 

C. Joubert, T. Adetchessi, T. Graillon, E. Peltier, P. Metellus, H. Dufour, S. Fuentes
 CHU de Marseille, hôpital de la Timone, Marseille, France 

La prise en charge thérapeutique des métastases du rachis requiert une approche multidisciplinaire centrée sur le patient et sa qualité de vie ; en particulier, pour ces patients au syndrome rachidien résistant aux antalgiques avec atteinte neurologique aiguë ou progressive et/ou une instabilité rachidienne relevant d’une chirurgie. Nous proposons de rapporter notre expérience portant sur 22 patients ayant bénéficié d’une exérèse chirurgicale d’une métastase rachidienne corporéale, par une approche postérieure en un temps associant l’utilisation d’une cage expansible et d’une ostéosynthèse par vis pédiculaires.

Revue de 22 patients consécutifs porteurs d’une métastase rachidienne corporéale entre mars 2011 et juin 2013, opérés selon cette approche postérieure en un temps. Les critères d’évaluation étaient : le statut neurologique (score ASIA), le score OMS, l’angle de déformation sagittale, la morbidité.

Parmi les 22 patients ayant bénéficié de cette chirurgie, 19 avaient une atteinte thoracique et 3 une atteinte lombaire. L’évaluation scannographique préopératoire montrait un angle de déformation sagittale de 16,4° [0,29–51,56]. L’évaluation post-opératoire objectivait une correction significative (p <0,01) avec un angle de 10,0° [0,01–19,96]. Au terme du suivi, le statut neurologique était inchangé dans 8 cas et amélioré dans 14 cas : gain d’un point du score ASIA dans 10 cas, et de 2 points dans 4 cas. Le taux de complications était de 18,2 % (4/22 patients), avec, dans 3 cas, une morbidité postopératoire mineure (2 infections urinaires et un épanchement pleural résolutif sans drainage) et un seul cas d’infection du site opératoire imposant la reprise chirurgicale sans dépose de matériel d’ostéosynthèse.

Ces résultats suggèrent l’utilité d’une prise en chirurgicale agressive dans le traitement des métastases rachidiennes en vue d’améliorer la qualité de vie.


Top of the page

© 2013  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@