Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Neurochirurgie
Volume 59, n° 6
pages 248-249 (décembre 2013)
Doi : 10.1016/j.neuchi.2013.10.076
Trapping d’un anévrisme géant partiellement thrombosé de l’artère cérébrale moyenne sous protection d’un pontage extra-intracrânien guidé par une vidéo-angiographie infrarouge au vert d’indocyanine (VAIVI)
 

L. Thines, P. Bourgeois, J.-P. Lejeune
 Clinique de neurochirurgie, pôle des neurosciences et de l’appareil locomoteur, CHRU, Lille, France 

Le traitement des anévrismes complexes de l’artère cérébrale moyenne (ACM) peut parfois nécessiter la revascularisation d’une ou plusieurs de ses branches principales de division. La sélection précise d’un vaisseau receveur cortical correspondant au lit d’aval du tronc sacrifié est primordiale et n’est pas toujours possible de visu.

Un patient de 40ans s’est présenté avec une aphasie de Wernicke par AVC d’origine embolique révélateurs d’un anévrisme de l’ACM gauche géant, non rompu, partiellement thrombosé et à collet calcifié, diagnostiqué par IRM et angioscanner. L’artériographie montrait l’occlusion proximale du tronc principal temporal et de certaines branches corticales du tronc principal frontal, avec cependant préservation du territoire antéro-latéral (aire de Broca). Du fait de la fragilité du thrombus, de la rigidité du collet et de l’angio-architecture, il était décidé de procéder à un trapping anévrismal protégé par un pontage extra-intracrânien.

Après exposition superficielle de l’anévrisme, de M1 et du tronc principal frontal, une anastomose temporo-sylvienne était réalisée sur une branche M4 moyenne. L’insuffisance de la collatéralité cortico-piale et la connexion de cette artère au réseau proximal avait été confirmée au préalable par une VAIVI et la visualisation retardée d’une fluorescence maximale lors de la levée du clampage temporaire du tronc principal frontal. Le clippage de l’origine de ce dernier, puis de M1 distal, permettait l’exclusion complète de l’anévrisme. Une VAIVI finale confirmait la perméabilité du pontage et le bon remplissage du territoire visé. Le patient ne présentait pas d’aggravation clinique postopératoire. Le doppler transcrânien et l’angiographie confirmait l’occlusion anévrismale et une revascularisation corticale adaptée (débit = 90 cc/min).

La VAIVI est devenue un outil indispensable en neurochirurgie vasculaire, particulièrement dans la chirurgie de revascularisation cérébrale en permettant aussi bien de guider avec certitude le choix du vaisseau cortical receveur que de contrôler immédiatement la qualité de l’anastomose.



© 2013  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@